Sélectionner une page

VOLONTARIAT : La loi instituant le corps des jeunes volontaires promulguée par le chef de l’Etat

VOLONTARIAT : La loi instituant le corps des jeunes  volontaires promulguée par le chef de l’Etat

La loi instituant le Corps des jeunes volontaires du Congo (CJVC), adoptée par le Sénat le 11 février 2021, a été promulguée le 12 avril dernier à Brazzaville. Le corps des jeunes volontaires est placé sous la tutelle du ministère de la Jeunesse. La ministre Destinée Hermella Doukaga, qui a consacré une partie de son énergie à l’aboutissement heureux de cette loi, a souligné combien le volontariat inspirera plusieurs jeunes et sera certainement «un creuset d’emploi pour les jeunes en quête du mieux-être social.»

Suivant cette loi, le volontariat se comprend, comme l’expression d’humanisme, de citoyenneté active, de solidarité ainsi que de développement personnel et collectif impliquant un engagement moral autant de la personne volontaire que de la structure d’accueil qui porte un projet d’intérêt général à la réalisation de laquelle le volontaire s’investit.
Le volontaire national, en revanche, est une personne physique dont l’âge se situe dans la tranche définie à l’article 8 de cette loi, jouissant de la nationalité congolaise indépendamment de son pays de résidence. Il est animé par le don de soi et l’idéal de servir la communauté ainsi que le développement et l’intérêt général. Quant au volontaire étranger, il est désigné comme cette personne physique jouissant d’une nationalité autre que la nationalité congolaise et qui s’engage pour une activité de volontariat, et incarne la solidarité internationale.
Pour rappel, le corps des jeunes volontaires du Congo a pour mission de: promouvoir le volontariat par la mobilisation, la participation citoyenne et la valorisation des compétences de toutes les couches sociales, en vue du développement, de l’intégration nationale et de la cohésion sociale; développer un dispositif fonctionnel et inclusif de promotion et de gestion du volontariat national; promouvoir l’autonomisation des jeunes et l’accélération du développement par le volontariat, afin de tirer pleinement profit du dividende démographique au Congo.
La loi répartit le volontariat sous trois formes: les missions de volontariat, les chantiers de volontariat et le volontariat international de réciprocité.

Marcellin MOUZITA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 11 h 43 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 898)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 193)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 725)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 19
  • 5 299
  • 13 289
  • 426 000
  • 16 mai 2021