Sélectionner une page

VIE DES PARTIS : Le RDD traversé par des tentations contraires

VIE DES PARTIS : Le RDD traversé par des tentations contraires

Le vice-président du RDD (Rassemblement pour la démocratie et le développement). parti situé à l’opposition, Jean Jacques Serge Yhombi-Opango, a animé mardi 24 novembre dernier à Brazzaville une conférence de presse sur la participation du RDD à la concertation de Madingou. Il a saisi cette opportunité pour annoncer que son parti suspendait sa participation aux activités de l’opposition politique congolaise, plateforme politique dont il était membre. Il a également rappelé qu’après la concertation de Madingou, le RDD se réservera le droit de s’allier avec d’autres partis défendant les valeurs et les principes de la sociale démocratie.

D’entrée de jeu, le vice-président du RDD, a déclaré un point: le 23 novembre dernier, le secrétariat du bureau exécutif du RDD a publié un communiqué de presse annonçant sa non-participation du RDD à la concertation de Madingou. Les raisons? Premièrement: la marginalisation du RDD par la plateforme de l’opposition politique congolaise (OPC) avec la tenue de plusieurs réunions techniques préparatoires de ladite concertation auxquelles le RDD n’a pas été convié. En outre, la dernière rencontre des partis de l’opposition congolaise avec l’envoyé spécial du secrétaire général des Nations unies s’est faite sans le RDD.
Deuxièmement: le «tripatouillage» par le chef de file de l’opposition congolaise de la répartition des quotas des représentants des partis politiques tel que prévu par le ministère de l’Intérieur. Le vice-président du RDD a rappelé que malgré cette décision, conscient de ce que la politique de la chaise vide ne paye pas, le secrétariat du bureau exécutif du RDD a tenu peu avant cette conférence de presse une réunion extraordinaire à l’issue de laquelle il a décidé de reconsidérer sa décision sur la participation à la concertation de Madingou.
Ayant constaté que «nous ne sommes plus en harmonie avec la façon de faire du chef de file de l’opposition, le RDD suspend sa participation aux activités de l’opposition politique congolaise».
Répondant à quelques préoccupations de la presse, le vice-président du RDD a indiqué que «ce n’est pas parce que je suis en deuil que le parti n’existe plus. Le RDD n’est pas venu à l’opposition comme faire-valoir. On ne peut continuer à travailler avec quelqu’un qui ne vous respecte pas», a-t-il dit. Et d’ajouter: «Le RDD va à Madingou en tant que RDD pour faire entendre la voix du parti à ce grand rendez-vous. Nous avons certaines suggestions à soumettre».

Pascal-Azad DOKO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

21 janvier 2021 9 h 08 min

Editorial

Quand commencent les guerres

C’est une lapalissade : tous les événements de notre pays ont, comme tous les faits sociaux, un début et une fin. Mais ils ont surtout une cause et des acteurs. La cause peut être bonne, les acteurs mauvais. La cause peut avoir une finalité noble, mais son déroulé se faire dans la douleur. Au bout de tout, il y a le ressenti de ce qui devait être, de ce qui aurait dû être.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (94 211)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (39 299)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 698)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 4
  • 615
  • 1 706
  • 75 353
  • 16 janvier 2021
ut consequat. elit. eleifend sem, lectus consectetur tristique libero. mi, accumsan mattis