Sélectionner une page

VIE DES PARTIS : Illoye Gouya veut redynamiser le Comité PCT Ouénzé

VIE DES PARTIS : Illoye Gouya veut redynamiser le Comité PCT Ouénzé

Elu président du comité du Parti congolais du travail (PCT) du 5e arrondissement de Brazzaville le 19 août dernier, Daniel Illoye Gouya a été installé dans ses fonctions le 4 septembre au cours de la cérémonie de passation de consignes avec le sortant Guy Arsène Ngakosso qui assurait l’intérim après le décès de Dominique Doukaye il y a quelques mois. C’est Jean Eyéngan, membre du comité central du PCT, chargé de la formation politique à la fédération, délégué du parti, qui a présidé ladite cérémonie, en présence de nombreux militants et sympathisants de cette formation politique.

Déterminé à redynamiser le parti, Daniel Illoye Gouya ‘’Tsénzèle’’ a dévoilé sa feuille de route. Il a exprimé sa gratitude à tous ceux qui ont dirigé le secrétariat sortant qui, selon lui, ont pu mettre en place, dans un délai raisonnable, les différents organes de base (cellules et sections), conformément à l’acte 020 de leur parti. Il s’est réjoui du patrimoine légué par ce comité sortant, à savoir: le siège, les archives, le matériel (chaises, tables), dossiers de la mutuelle, imprimés des cartes d’adhésion et des fiches de cotisations statutaires.
«En ce qui concerne nos objectifs communs, à court terme, j’aimerais par-là parler de la présidentielle prochaine, 2021 n’est plus loin», a-t-il indiqué. Il a estimé que leur arrondissement Ouénzé est vaste et stratégique. «Pour que les objectifs fixés soient atteints, il y a trois choses: notre organisation, notre savoir-faire, notre cohésion et notre dévouement au travail acharné qui nous conduiront assurément vers le succès tant attendu», a-t-il affirmé.
Mais il a relevé, cependant, que le choix de leur candidat pour 2021 étant déjà connu, la stratégie devrait être de mise pour faire de leur arrondissement «l’un des maillons forts pour la réélection, dès le premier tour, du camarade Denis Sassou-Nguesso, président du Comité central de notre parti. Nous voici dorénavant clairement orientés vers les échéances à venir. Dans ce contexte, je vous appelle donc, sans exception, à l’unité, à la discipline et à la fidélité», a-t-il rappelé. Et de poursuivre : «Nous avons l’obligation d’être unis autour du secrétaire général de notre grand et glorieux parti, le camarade Pierre Moussa, surtout d’être fidèles autour des idéaux de notre parti.»
Il a rappelé, en substance, que ce sont des moments de lutte «qui nous définissent et, nous voici désormais face à un nouveau défi.»
«Je prends un engagement formel de m’impliquer sans relâche à vos côtés, afin que notre parti remporte de futures batailles politiques, économiques et socio-culturelles», a conclu Daniel Illoye Gouya.

Pascal-Azad DOKO

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

26 septembre 2020, 04: 38

Editorial

MUTATIONS?

Ni les quatre ans passés depuis les dernières élections, ni la période de confinement que nous venons de subir ne semblent avoir prise sur nous. Oui, nous nous plaignons bien des gênes occasionnées par les masques contre la COVID-19, dénonçons l’inutilité du couvre-feu nocturne, donnant à voir l’impossibilité à maintenir une distanciation dans les marchés, les guichets et les quartiers. Mais dans la réalité, l’impact profond que nous étions en droit d’attendre d’un tel chambardement du monde a du mal à se dessiner.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (22 419)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (10 161)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (7 088)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 32
  • 22 964
  • 1 923
  • 938
  • 3
  • 10
  • 1
  • 23 septembre 2020
mattis et, Sed porta. Donec tristique elit. mi, Curabitur suscipit accumsan luctus