Sélectionner une page

Université Denis Sassou Nguesso : Les autorités installées dans leurs fonctions

Université Denis Sassou Nguesso : Les autorités installées dans leurs fonctions

Située dans la commune de Kintélé au nord de Brazzaville, l’université Denis Sassou Nguesso, deuxième établissement de l’enseignement supérieur public en République du Congo, ouvrira ses portes le 5 février prochain. Prélude à cet événement, les dirigeants de cette nouvelle alma mater récemment nommés par décret présidentiel, ont été installés dans leurs fonctions mercredi 6 janvier dernier, par Bruno Jean Richard Itoua, ministre de l’Enseignement supérieur. En présence de Stella Mensah Sassou Nguesso, députée-maire de la commune de Kintélé, de Bernard M’passi Mabiala, directeur général de l’enseignement supérieur et de Jean Rosaire Ibara, recteur de l’Université Marien Ngouabi.

C’est «le début des activités à l’Université Denis Sassou Nguesso», a fait savoir Bruno Jean Richard Itoua.
Après le mot de bienvenue de Mme Stella Mensah Sassou Nguesso, maire de Kintélé, le directeur général de l’Enseignement supérieur a loué les efforts du président de la République et du Gouvernement dans la mise œuvre de ce deuxième établissement d’enseignement supérieur public au Congo, depuis l’indépendance. Il a indiqué qu’«après l’Université inter Etat Congo/Cameroun hier, aujourd’hui l’Université Denis Sassou Nguesso, et demain l’Université Catholique du Congo-Brazzaville à Pointe- Noire, l’offre de formation va crescendo. Ce qui constitue un atout majeur pour notre jeunesse», a-t-il souligné.
Le Comité de direction de cette université sera présidé par le Pr Théophile Obenga, l’un des concepteurs du projet. L’équipe dirigeante est ainsi composée: président, Pr Ange Antoine Abena; vice-président, Pr Michel Didace Mvoula Tsieri; secrétaire général, Pr Macaire Batchi.
Les jours du lancement des enseignements se rapprochent et les nouveaux dirigeants disent qu’ils sont «à pied d’œuvre pour la réussite de la rentrée imminente des classes. Ils mettent tout en œuvre pour maintenir l’établissement salubre, tant sur le plan matériel, administratif, que sur le plan des enseignements», a expliqué le tout premier président de cette alma mater, Ange Antoine Abena.
Le ministre Bruno Jean Richard Itoua s’est réjoui de ce qu’enfin les activités démarrent à l’Université Denis Sassou Nguesso. Pour lui, «plus de doute, l’histoire du Congo de demain est en marche. Et ce qui est en marche c’est le projet de société…qui incarne la modernité la plus extrême et les problématiques les plus importantes de développement des sociétés, avec un ancrage dans la science et la technologie».
Dès le 5 février prochain, l’institut des sciences géographiques et de l’environnement, l’institut d’architecture et une faculté des sciences appliquées seront ouverts. Le ministre Bruno Jean Richard Itoua a clarifié, en outre, la nouvelle architecture de l’enseignement supérieur en République du Congo. Désormais, les académies seront dirigées par des recteurs, les pôles universitaires départementaux seront dirigés par des vice-recteurs, les écoles et les instituts par des directeurs, les facultés, par des doyens secondés par des vice-doyens, des directeurs adjoints pour les écoles et instituts, et des vice-présidents pour les universités.

Marcellin MOUZITA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

28 février 2021 20 h 29 min

Editorial

Ils seront 7 !

Ainsi donc, comme les mousquetaires d’Alexandre Dumas, ils seront sept ! Ils seront sept candidats pour la présidentielle du 21 mars prochain. Le Conseil constitutionnel n’a écarté qu’un candidat sur les 8 qui avaient manifesté leur désir à prendre part à la course.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (123 823)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (55 614)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (33 097)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 1 971
  • 3 477
  • 76 579
  • 27 février 2021
ut massa accumsan risus consectetur in