Sélectionner une page

UNION AFRICAINE : Félix Tshisekedi face à de nombreux défis

UNION AFRICAINE : Félix Tshisekedi face  à de nombreux défis

Porté à la tête de l’Union africaine (UA) pour un mandat d’un an, la désignation du Président de la RD Congo Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo suscitait des incertitudes dues à la crise politique dans la gouvernance de son pays, à cause du manque de consensus au sein de la coalition au pouvoir, désormais caduque. Le Président de la Commission de l’organisation panafricaine réélu avait averti qu’«en cas de persistance de la crise, l’Union africaine sera appelée à intervenir en tant qu’arbitre (…). Etant lui-même une partie de la crise, il ne peut pas être juge et partie». A la tête de l’Union, Tshisekedi fera face à des défis.

La désignation du Président de la RD Congo est l’un des sujets qui ont constitué le menu du 34ème Sommet ordinaire de l’UA tenu en visioconférence du 6 au 7 février 2021. Il a succédé à son homologue Sud-africain Cyril Ramaphosa, qui lui-même avait reçu le flambeau transmis par Paul Kagamé du Rwanda.
Désigné dans un contexte de crise du coronavirus, Félix Tshisekedi se trouve face à de nombreux défis, dont celui lié à cette pandémie qui a endeuillé le monde. Il aura aussi, comme il l’a lui-même souligné, d’autres défis majeurs à relever. Entre autres, celui de la poursuite de la mise en œuvre des réformes économiques initiées par l’Union ayant trait à son autonomie financière; l’opérationnalisation de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) actée le 1er janvier 2021, etc.
Sur le dossier traitant de l’autonomisation financière ou économique de l’Union, le nouveau patron de l’UA s’inscrira certainement sur la voie de la continuité en emboîtant le pas à son prédécesseur, qui a appelé le Fonds monétaire international (FMI) à débloquer de nouvelles ressources pour corriger «l’inégalité flagrante des mesures de relance fiscales entre les économies avancées et le reste du monde».
Quant à la nécessité d’éradiquer le phénomène du terrorisme sur le continent, l’actuel Président de l’UA se préoccupera particulièrement de cette question qui d’après lui «constitue une vraie menace contre la paix, la sécurité et la stabilité du continent», notamment dans la région du Sahel regroupant le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. Dans son ambition d’agir avec action et efficacité, il aura la charge de mettre en exergue le thème de l’UA pour cette année 2021: «Arts, culture, patrimoine».
Mais, pour tous ces défis et d’autres, un an de mandat paraît bien court.

Aristide Ghislain NGOUMA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 avril 2021 18 h 41 min

Editorial

Dans l’attente

Dans quelques jours, ou dans quelques semaines». C’est ainsi que le Président de la République nous a annoncé la formation attendue du nouveau Gouvernement du pays. Dans son discours d’investiture le 16 avril dernier, au Palais du Parlement, le Président de la République s’est cru obligé de tempérer les attentes de tous ceux qui espèrent être ou rester ministres, sans se montrer plus précis dans les délais.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (173 782)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (82 514)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (54 860)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 21
  • 11 047
  • 15 694
  • 392 153
  • 21 avril 2021