Sélectionner une page

UNICEF : Dr. Félicité Tchibindat, directrice régionale adjointe pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre

UNICEF : Dr. Félicité Tchibindat, directrice régionale adjointe pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre

De nationalité congolaise, le Dr. Félicité Tchibindat a été la Représentante de l’UNICEF au Cameroun avant de rejoindre son poste au Niger en Novembre 2017. Au terme de sa mission dans ce pays, elle est promue au poste de Directrice régionale adjointe de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, regroupant 24 pays au total.

Prenant ses fonctions comme Représentante résidente de l’UNICEF au Niger en novembre 2017, ses priorités étaient que l’enfant et le jeune soient au cœur de l’agenda de développement au Niger du fait que ce pays a la population la plus jeune au monde. Ainsi, sous ses auspices, le Niger a franchi d’importantes étapes au bénéfice des enfants et des femmes, malgré les urgences récurrentes et simultanées auxquelles le pays est confronté.
Du point de vue programmatique, d’importants chantiers ont été réalisés dans différents secteurs d’interventions dans lesquels l’UNICEF a apporté son appui. Ceux-ci s’articulent autour de la santé, de la nutrition, de l’éducation, de l’accès à l’eau et aux services d’assainissement, de la protection sociale, de la protection de l’enfant ainsi que des réponses aux urgences et aux crises. On peut citer entre autres:
• l’adoption de la Politique nationale pour la sécurité nutritionnelle et de son plan d’action, marquant l’engagement du Gouvernement à lutter contre les causes profondes de la malnutrition grâce à une approche multisectorielle et holistique de la prévention.
• l’adoption et l’endossement récents du Plan de transition sectoriel de l’éducation et de la formation (PTSEF) du Niger ayant ouvert la porte à des ressources financières additionnelles pour le secteur ou encore la validation de la stratégie nationale pour l’éducation et la formation des filles et des femmes
• l’adoption du Plan stratégique de santé communautaire 2019-2023, en tant que cadre global pour les interventions de santé communautaire, et la mise en œuvre progressive prévue sur toute l’étendue du pays, une promesse majeure pour la survie des enfants loin des centres de santé
• l’institutionnalisation récente des comités de protection de l’enfance. Il s’agit là d’une réalisation majeure dans la lutte contre le mariage des enfants et la promotion de normes sociales positives qui protègent les droits des enfants.
• la décentralisation effective du secteur Eau, Hygiène et Assainissement au niveau communal en vue d’accélérer les résultats dans le secteur et de répondre au mieux aux besoins de la population.
• la feuille de route pour le développement de la jeunesse appelée Paroles des jeunes, démontre encore une fois la volonté du Gouvernement de miser sur son capital humain pour faire avancer son agenda. Aujourd’hui, les jeunes vivent dans un monde au potentiel illimité. La capacité d’action des adolescents et des jeunes, ainsi que la possibilité de faire entendre leur voix et de participer aux décisions qui les concernent, revêtent une importance particulière pour leur bien-être.
Exprimant, au nom du Gouvernement du Niger, son témoignage de satisfaction au Dr. Félicité Tchibindat, le premier Ministre, Chef du Gouvernement, M. Brigi Rafini, a déclaré: «Je ne sais pas si j’ai assez de mots pour exprimer nos remerciements pour tout ce que vous avez fait pour les enfants du Niger… vous vous êtes facilement intégrée, vous avez été disponible et vous avez été proche de la communauté sans aucun protocole. En quittant le Niger, vous laisserez un grand vide.»
«Votre séjour au Niger, a-t-il poursuivi, a donné une connotation particulière à l’UNICEF bien qu’il soit un partenaire de très longue date. Le Gouvernement du Niger est très fier de tout ce que vous avez accompli pour les enfants et les femmes du Niger. Nous vous donnons ce témoignage de satisfaction en guise de reconnaissance du Gouvernement et du peuple nigérien à vous et à l’UNICEF pour tout ce que vous avez accompli pour notre pays et pour cette image que vous avez donné à votre institution.»
«Au Niger, je me suis sentie chez moi car mon intégration a été facile grâce à la très bonne collaboration et la bonne connectivité avec les membres du Gouvernement. J’ai passé trois années de travail extraordinaire en mettant un accent particulier sur la participation de la jeunesse et l’innovation dans un cadre de partenariat avec le Système des Nations Unies, les leaders traditionnels, les leaders religieux, la société civile, les jeunes, les médias et surtout les communautés. Je reste dans la région et continuerai à suivre les grands projets en cours tout en vous réaffirmant que l’UNICEF demeure un compagnon fidèle des enfants et des femmes du Niger», a dit .
Au nom de l’UNICEF, elle a exprimé sa gratitude à ses donateurs, sans qui l’impact positif obtenu au bénéfice des enfants au Niger ne serait pas possible. Elle a assuré: «nous nous tournons vers l’avenir avec optimisme et avec la volonté de travailler plus fort et de manière plus efficace pour les enfants et les femmes.»
«Je pars en laissant une UNICEF plus équipée pour renforcer les partenariats non-financiers et avec le secteur privé, pour accompagner davantage de résultats pour les enfants à travers l’effet multiplicateur qui est possible seulement en synergie avec d’autres acteurs», a-t-elle conclu.

Viclaire MALONGA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 58 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 58 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

23 octobre 2020 0 h 52 min

Editorial

PROCHES DE DIEU, PROCHES DES HOMMES

Nos Evêques viennent de boucler leur 49è assemblé plénière. Pendant une semaine, à Brazzaville, ils ont réfléchi à un thème qui mériterait d’autres sessions de travail, d’autres analyses, d’autres recherches: la formation du futur prêtre. Une Eglise est ce que ses fidèle sont, mais elle est aussi ce que sont ses prêtres. Elle tient par la solidité de leur fidélité à la Parole, par la solidité de leurs connaissances de sacerdotes au service de l’Homme.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (28 418)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (14 610)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (11 085)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Commentaires récents

    booked.net

    Nos Statistiques

    • 1
    • 34
    • 41 616
    • 4 707
    • 1 195
    • 4
    • 11
    • 1
    • 21 octobre 2020