Sélectionner une page

UNE FEMME, UN SIFFLET : Mavie Okolonéné, arbitre fédérale de football!

UNE FEMME, UN SIFFLET : Mavie Okolonéné, arbitre fédérale de football!

Le football a cessé d’être un tabou pour la jeune fille congolaise. De même pour l’arbitrage. Sur les pas de la première femme arbitre, les Congolaises n’hésitent plus à s’essayer au dur métier de trancher les litiges et faire appliquer les lois du jeu et le fair-play sur les terrains de foot. C’est, entre autres, le cas de Mavie Okolonéné, arbitre fédérale de la Ligue du Niari. Comment s’est-elle éprise du sifflet et quelle est son ambition? Elle l’explique dans l’entretien ci-après.

*L’arbitrage est-il votre principale activité?
**Non, je suis encore élève au lycée Victor Sathou, en classe de terminale A4. Et c’est l’athlétisme qui m’a sorti de l’anonymat, à Brazzaville. J’ai été plusieurs fois championne nationale, notamment au 200 m juniors en août 2017. J’ai aussi fait les 100 m, 800 m et 5000 m et pris part à plusieurs épreuves de marathon. Hormis l’athlétisme, j’ai aussi joué au handball, mais pas pour longtemps.

*Comment avez-vous alors contracté le virus de l’arbitrage?
L’histoire est un peu longue mais, je vous en fait un résumé. Je n’ai jamais pensé être arbitre un jour. J’y suis arrivée via Facebook, grâce à l’international Nsélé. Un jour, il me demande d’où proviennent les médailles qui pendent à mon cou. Je lui explique que j’étais une athlète, mais que je souhaite abandonner. Parce que plusieurs fois j’ai décroché des médailles, mais on ne m’a jamais donné l’opportunité de représenter le pays à l’extérieur. Alors il me propose de me reconvertir dans l’arbitrage du football. Sans trop réfléchir, j’accepte. Puis il m’oriente vers l’arbitre international Yamba. Ce dernier m’apprend en 2018 les notions de base, au CEG Hammar de Dolisie. J’ai gravi les échelons petit à petit: quatrième arbitre, puis arbitre assistante et, enfin, fin 2019, j’ai commencé à officier les matchs de D1, au Stade Paul Moukila ‘’Sayal’’.

*Et comment êtes-vous devenue arbitre fédérale?
**A force de beaucoup travailler. Mes prestations étant convaincantes, cette année j’ai été promue arbitre fédérale. Cela ne m’a pas du tout surpris. J’avais déjà officié deux matchs de ligue 2 à Brazzaville. Je me rappelle celui ayant opposé FC Racine à La Djiri.

*Auriez-vous un souhait?
**A cœur vaillant rien d’impossible. Mon souhait le plus ardent c’est de devenir arbitre internationale. Aux jeunes filles je dis: la féminité n’est pas un handicap. Plus on sera nombreuses, plus on aura la chance d’exceller.

Propos recueillis par
Equateur Denis NGUIMBI
et Deff MOUKALA NGONO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

16 janvier 2021 15 h 55 min

Editorial

Et le Sahara Occidental ?

Il fut une époque dans ce pays, où les causes des peuples étaient au centre d’un activisme certain. Pour le Congo «communiste», les luttes de libération relevaient du devoir sacré d’une Nation en construction. La guerre de libération en Angola nous a vus dans l’implication aux côtés du MPLA, la Namibie avec la Swapo, le Zimbabwe de Robert Mugabe et sa Zanu PF.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (90 775)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (37 918)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 008)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 1 064
  • 2 853
  • 77 234
  • 7 janvier 2021
neque. elementum suscipit commodo ut quis venenatis adipiscing mattis at felis