Sélectionner une page

Trouble

Nous vivons une époque de grands retournements, où les notions et les concepts ne disent plus la même chose à tous. Telle est considérée valeur revendiquée, qui est une attitude décriée par d’autres. La vie, la mort, surtout en cette approche de la Toussaint que beaucoup assimilent à une fête célébrant la mort, n’aident pas à unifier les principes.
Au plan national comme au plan international, l’enchevêtrement des événements ajoute à la confusion générale : approche de l’élection présidentielle américaine, approche aussi d’élections compliquées en Côte d’Ivoire, assassinats de chrétiens en France et ailleurs, approche des élections chez nous-mêmes sont des événements vécus en une concentration de jours. Alors que, par ailleurs, la pandémie du coronavirus continue de roder.
Tout cela nous plonge dans un grand tournis où les repères sont nécessaires. Sont-ce les repères de la foi? Les croyants le diront, mais les non-croyants et les diversement croyants, qui ne se reconnaissent aucun intercesseur au ciel, à quel saint se voueront ils? Nous sommes un monde à la dérive, favorisant la remise en cause des certitudes ou les renforçant contre les autres.
Toute personne désormais est porteuse de vérité, et toute vérité destinée à combattre celle du voisin. La Tour de Babel ressemblait peut-être à une cacophonie de grand ramdam. Notre monde à nous n’est pas seulement cacophonique ; il est vocifération crevant les tympans et voulant s’imposer parmi tant d’autres voix. Et nos politiques, tout à leurs machinations tout à leurs manœuvres et à leurs stratégies sont incapables de parole véritablement de rassemblement et d’apaisement.
Nous sommes donc un monde à la dérive, un bateau ivre qui ne voit pas les récifs contre lesquels nous pourrions nous fracasser. Ajoutons les bouleversements climatiques et nous aurons un tableau qui ne présente pas grand-chose à quoi s’accrocher. Le Pape invite à l’amour et à ne pas se regarder en ennemis. Entendre cela est déjà bien; cela fait respirer un air frais au monde.

Albert S MIANZOUKOUTA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 144 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 144 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

2 décembre 2020 12 h 54 min

Editorial

Système

Il n’y a pas idée plus répandue dans l’opinion que celle d’ériger en système les pratiques les plus généralement décriées dans la société. Vous parlez de corruption, de passe-droit, de détournement, d’impunité, de faible engagement à contrer les anti-valeurs, de comportements arrogants et insouciants devant le bien public ? On vous présente «le système» comme bouclier et justification à tout. C’est le système !

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (53 733)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (22 909)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie forestière : Opter pour une gestion durable des ressources (lasemaineafricaine) (22 159)
    La République du Congo regorge de vastes étendues de forêts qui couvrent une superficie de 22,4 millions hectares soit 65% de son territoire. Les premières exploitations du bois remontent à la période précoloniale. Rosalie Matondo, ministre de l’Economie forestière dresse un bilan satisfaisant en 60 ans. Selon la ministre de l’Economie forestière, l’exploitation des forêts […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 2 706
  • 2 037
  • 58 027
  • 2 décembre 2020
accumsan leo. ut non vel, sed felis pulvinar diam consectetur