Sélectionner une page

Tourisme : Création d’une journée touristique de la famille à Pointe-Noire

Tourisme : Création d’une journée  touristique de la famille  à Pointe-Noire

L’Agence Akwaba et travel a organisé dimanche 18 avril dernier à Pointe-Noire au site d’Agri-Congo, une journée touristique familiale sur le thème: «Parce que les produits issus des fermes locales témoignent de la richesse de notre sol, rendez-vous au cœur du bio à travers une journée touristique familiale».
C’est pour faire évoluer le secteur touristique au Congo et particulièrement à Pointe-Noire, a souligné Prince Koulandissa, l’un des acteurs qui s’appuient sur la valorisation des activités produites des mains des femmes entrepreneures donnant aussi la possibilité de toucher au secteur touristique, que cette journée s’est déroulée. Il s’agit de faire découvrir à la famille les bienfaits de la nature et l’ingéniosité des femmes. Mais il faut aussi s’assurer que ces talents et ce patrimoine se perpétuent grâce à l’initiation des enfants auxquels il faut apprendre les activités de la terre: aimer la terre et savoir vivre du produit de la terre par l’agriculture.
Pour cette journée, les enfants ont été à l’honneur. Tout d’abord, ils ont fait la présentation de leurs parents avant d’entamer le sujet du jour. Le premier exposé a été sur la présentation d’Agri-Congo par Blaise Monélé, responsable d’agro-industrie. Selon lui, Agri-Congo créée en 1986 à Brazzaville et à Pointe-Noire en 1989, est un centre professionnel qui a la possibilité d’orienter. C’est aussi un centre lié à l’Etat et qui a créé 300 emplois.
À son tour, Grépin Foun Atoutou, ingénieur de développement rural, a relevé les différentes activités qu’Agri-Congo mène. Il s’agit de la production des plants de bananier pour la méthode PIF, un plant issu du fragment de tige. Ces activités portent aussi sur l’aviculture, le maraîchage et l’arboriculture notamment.
Pour donner de la valeur à cette journée, les enfants et les parents ont eu droit à l’initiation aux métiers de la terre et autour de l’agroécologie. Les participants ont visité certains sites de vente de produits made in Congo.
Après une animation musicale, Octave Mamkissa a, au nom de tous les enfants, remercié les organisateurs pour cette journée de découverte du secteur touristique. Il a promis à ses parents d’avoir un petit jardin dans la parcelle afin de manger les légumes issus du terrain.
«Le but de cette journée était de faire connaître aux parents et aux enfants les métiers de la terre. Nous avons passé une journée dans une ferme en travaillant avec les gens qui cultivent les différents types de plantes qui se trouvent ici à Agri-Congo. L’activité a été accompagnée par une chasse aux œufs. J’ai choisi Agri-Congo parce que c’est un centre qui est ouvert à tout le monde et qui attire des gens. Celui qui est disponible pourrait venir acheter des légumes frais et bio ou encore se former», a indiqué Prince Koulandissa.

Madocie Déogratias MONGO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

29 juillet 2021 19 h 21 min

Editorial

10 ou 40% ?

Avant, cela nous scandalisait. Puis, cela a étonné. Aujourd’hui que nous sommes blasés, on hausse les épaules et on passe à autre chose. La pratique de réclamer 10% d’un marché ou d’un service, du plus important au plus banal, s’est incrustée dans le paysage.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 2 108
  • 1 991
  • 350 666
  • 28 juillet 2021