Sélectionner une page

THEATRE : Hommage à Jean Jules Koukou, quinze ans après sa mort

THEATRE : Hommage à Jean Jules Koukou, quinze ans après sa mort

Comédien, metteur en scène, écrivain et directeur de la compagnie Saka-Saka théâtre, Xavier Mabika Dianga, coordonnateur de cette édition a rendu hommage à Jean Jules Koukou, le 6 décembre dernier au Centre culturel Yaro, dans la commune de Loandjili, à Pointe-Noire. Une journée marquée par des émérites artistes autour des témoignages.

Passionné de théâtre, Jean Jules Koukou intègre le ‘’théâtre des Tropiques’’ d’Ambroise Tatsi Tatsou, émule de Sony Labou Tansi où l’immense talent de Jean Jules éclate dans l’interprétation de ‘’Grosso modo’’ de Frédéric Pambou, préfinaliste au concours RFI/théâtre du monde, en 1994.
En effet, cette pièce lui offrira l’occasion de sa première tournée au festival CARE de Kinshasa.
5 décembre 2005-5 décembre 2020, cela fait donc quinze ans que l’immense Jean Jules Koukou a quitté le monde des vivants, à l’âge de 43 ans.
Plusieurs scènes ont accueilli des représentations pour rendre gloire à sa mémoire: ‘’Le cid’’ de Pierre Corneille, dans une version très personnelle et africaine qui est restée dans les mémoires.
Ont suivi, pêle-mêle «Les plaies de la honte», «La tour de suicide», «La hernie de monsieur le Président», «La terre est tombée par terre», «Les enfants de l’autre bout du monde», joué avec les enfants du Cercle culturel pour enfants de Mpaka. Ce spectacle sera reproduit à un festival au Japon et un autre à Cuba où, faute de subvention pour s’y rendre, il s’est limité à cela.
Jean Léopold Ngoulou, Yvon Lewalet Mandah, Pierre Claver Mabiala, Jean-Baptiste Tati Utaliane, Georges Nguila, Roger Téllo, Abdon Fortuné Koumba et Xavier Mabika Dianga ont témoigné de personnalité attachante et très professionnelle de Jean Jules Koukou, un homme exigeant et perfectionniste pour lui-même et pour les gens qui travaillaient avec lui.
Pour eux, il était généreux dans la vie de tous les jours, il était également dur et presque tyrannique quand dans son travail de metteur en scène.

Madocie Déogratias MONGO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 243 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 243 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

22 janvier 2021 13 h 40 min

Editorial

Des élections en Afrique Centrale

En Centrafrique, la victoire du Président Faustin Archange Touadéra a été confirmée par la Cour Constitutionnelle. Avec un peu plus de 53% de voix, mais sur seulement 35% des ayants-droit au vote, cette victoire a été entérinée par la communauté internationale. Certains des opposants -une première en Afrique Centrale – se sont même inclinés devant le vainqueur.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (95 152)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (39 610)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 851)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 1 086
  • 1 690
  • 75 607
  • 22 janvier 2021
accumsan sit ante. amet, sed nec in diam velit, leo