Sélectionner une page

Tendances : Sensibiliser la femme à prendre soin d’elle et à s’engager dans l’entreprenariat

Tendances : Sensibiliser la femme à prendre soin d’elle  et à s’engager dans l’entreprenariat

D’origine camerounaise et de nationalité américaine, Belle Jones, écrivaine, entrepreneure, conférencière, experte certifiée en hygiène intime et infirmière de profession est dans une tournée en Afrique nommée «Turn on the beauty in you: rallume la belle en toi». Dans une conférence de presse qu’elle a animée le 23 avril 2021 à Brazzaville, elle a invité les femmes à prendre soin d’elles-mêmes. Les 24 et 25 avril 2021 à Brazzaville et à Pointe-Noire, la conférencière a également sensibilisé les femmes sur l’hygiène intime et à l’entreprenariat, l’une n’empêchant pas l’autre.

Connue sur les réseaux sociaux sous le pseudo de Belle Bijou, Belle Jones a commencé à conseiller la femme en 2014. Elle a effectué sa tournée africaine en Côte d’Ivoire, au Bénin, au Congo-Brazzaville et au Cameroun. Elle a touché du doigt les réalités des femmes, mettant l’accent sur l’hygiène intime de la femme. Comment une femme doit prendre soin d’elle dans le foyer, c’était la question à laquelle à apporter une réponse.
«J’ai commencé en 2014 avec YouTube. La femme ne doit pas se mettre des limites. Elle doit entreprendre pour bien prendre soin d’elle-même. La plupart des jeunes filles n’arrivent pas à se développer à cause du manque d’information. Il est temps de leur dire de savoir se protéger en évitant les grossesses indésirées, les maladies sexuellement transmissibles. Il faut éduquer la femme. Si elle est bien éduquée, nous aurons de meilleurs résultats à l’avenir. La femme doit avoir l’estime de soi», a-t-elle soutenu.
Venue d’une famille très pauvre, la vision de Belle Jones est d’aider la femme à être autonome et à se développer dans tous les domaines.
Ayant constaté en 2013 que la femme rencontre des difficultés dans son hygiène intime, après plusieurs études, la conférencière lance en 2018, sa société «Belle’s secrets» aidant la femme à se débarrasser des mauvaises odeurs. Elle a mis sur le marché un livre intitulé: «Je suis belle». Celui-ci parle de sa vie, son combat et sa survie.
«La femme doit être belle à l’intérieur. Des femmes souffrent en silence. Il est temps qu’on sensibilise la femme, la motive à changer sa manière de faire, d’agir. Je ne peux pas conseiller les femmes en 2021 dans un pays y revenant en 2024 constater que ces femmes restent les mêmes. Je veux que la femme soit différente», a-t-elle indiqué.
De 2014 à 2021, Belle Jones a déjà atteint des milliers de femmes et des hommes ainsi que des couples. En moins de 10 ans, elle a recruté 150 personnes qui l’accompagnent dans son projet.

A. N’K-K

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 10 h 56 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 896)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 177)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 701)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 16
  • 4 764
  • 13 289
  • 425 465
  • 16 mai 2021