Sélectionner une page

TELEPHONIE MOBILE : MTN CONGO atteint les 3 millions d’abonnés

TELEPHONIE MOBILE : MTN CONGO atteint  les 3 millions d’abonnés

L’année 2021 démarre sous de bons auspices pour l’opérateur de téléphonie mobile, MTN Congo, qui a atteint et dépassé la barre de trois millions d’abonnés actifs. Confirmant ainsi son leadership sur le marché national et sa qualité de « meilleur réseau » reconnu par le très sérieux et rigoureux régulateur, l’ARPCE (Agence de Régulation, des Postes et des Communications Electroniques).

En dépit du contexte difficile lié à la pandémie du Covid-19, le staff dirigeant et l’ensemble des agents de MTN Congo, sous la houlette du directeur général Ayham Moussa, ont fait preuve de détermination et d’abnégation, pour continuer à offrir des services de qualité à tous ceux qui ont porté leur dévolu sur le réseau MTN. Le résultat est fort encourageant.
«Nous sommes fiers de constater que notre famille rassemble désormais plus de 3.000.000 de personnes, pour encore plus d’entraide, de communication et de partage. Quand plus de trois millions de personnes communiquent entre elles, c’est magique… !», s’exclame-t-on, sans fausse modestie, au sein de l’entreprise.

A la vérité, MTN Congo n’a cessé d’investir pour satisfaire sa clientèle, ses abonnés qui ont apprécié à leur juste valeur les apports de la 4G et la solution mobile money (MoMo). Désormais, sans tracasseries et avec facilité, les abonnés ont recours à ce portefeuille électronique pour leurs diverses transactions, paiement des factures, transfert d’argent, paiement des ordonnances médicales, paiement des salaires… Le mobile money rythme aujourd’hui nos faits et gestes. Difficile de s’en passer, au regard des faibles coûts appliqués.
De lourds investissements

S’agissant des investissements, l’opérateur n’a pas lésiné sur les moyens. MTN-Congo, faut-il le souligner, a investi au cours de ces cinq dernières années plus de 110 milliards de F CFA dont plus de la moitié, 57 milliards de FCFA, dans la modernisation et l’extension de son réseau. Le but étant de réduire la fracture numérique entre le Congo et le reste du monde.
En boostant la connectivité internet avec sa 4G, MTN Congo a accéléré l’évolution de l’économie numérique au Congo. A ce jour, l’opérateur couvre la presque totalité du territoire national. Il est présent dans plus de 136 localités, en dehors de principales communes et chefs-lieux des douze départements que compte le Congo.

A noter que La société MTN Congo, s’etant engagée à assurer la couverture des zones non-couvertes en réseaux de communications électroniques, a lancé au mois de juin 2020 les premiers travaux d’installation de sites téléphoniques dans certaines localités rurales, a déjà connecté 60 sites ruraux pour la phase 1 du projet, au titre de l’année 2020.
Cette réalisation s’inscrit dans le strict respect de la politique du GROUP MTN dénommée BRIGHT. MTN estime que toutes les couches de la population ont droit à l’accès aux services de communications électroniques tels que les appels, les SMS, le Mobile Money, etc. Pour continuer à offrir le «meilleur des mondes» à ses clients, MTN Congo ne va pas s’arrêter en si bon chemin. Il entend poursuivre ses investissements à court et long termes.

Aussi, A travers son service d’appel gratuit, le 123, l’opérateur reste toujours à l’écoute de ses trois millions d’abonnés, en resserrant leurs liens, d’autant plus qu’ils forment «une même famille» partageant «un même réseau» et «un même code». RESEAU MOKO, FAMILLE MOKO, CODE MOKO …. Dans l’alégresse, célébrons la plus grande famille au Congo.

MTN
everywhere you go !

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 13 h 14 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 899)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 220)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 767)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 21
  • 6 378
  • 13 289
  • 427 079
  • 16 mai 2021