Sélectionner une page

Télécommunications : Accompagner les opérateurs de téléphonie mobile pour la qualité de leur service

Télécommunications : Accompagner les opérateurs de téléphonie mobile pour  la qualité de leur service

Afin de mieux se rendre compte de la qualité des services voix et data offerts en 2G et 3G par les opérateurs de téléphonie mobile Mtn et Airtel, Louis-Marc Sakala, directeur général de l’Agence de régulation des postes et des communications électroniques (ARPCE) a procédé mardi 20 avril 2021 à la restitution des résultats de l’enquête du 1er trimestre 2021, qui a concerné une dizaine de villes et localités du pays. C’était au cours d’une séance de travail avec les opérateurs de téléphonie mobile.
Le rapport d’évaluation des réseaux des enquêteurs de l’ARPCE indique qu’aucune amélioration de la qualité de service des opérateurs n’a été constatée sur les deux routes nationales (RN1 et RN2), dans les technologies 2G et 3G. Les réseaux 2G des deux opérateurs dans la partie nord présentent une qualité de service critique dans l’ensemble, excepté Owando et Ouesso, où les services offerts par Airtel sont appréciables en dépit des scores obtenus. Dans la partie sud, Mtn affiche un réseau 2G acceptable, excepté à Mouyondzi où il est critique. Selon le rapport, Mtn offre un service acceptable en 2G et 3G au sud du pays et à Pointe-Noire. Les deux opérateurs offrent une qualité de services quasi-similaire à Brazzaville en dehors de quelques problèmes d’échecs d’accès au réseau connus par Airtel dans le nord de la capitale.
M. Louis-Marc Sakala a précisé que les routes nationales sont un point de critique. «En 2G, il n’y a pas eu énormément d’amélioration, mais il y a eu quelques améliorations considérables en 3G, avec la couverture de quelques localités. Dans l’ensemble, la qualité du réseau reste mauvaise», a-t-il dit.
Le directeur général de l’ARPCE a demandé aux opérateurs de téléphonie mobile d’améliorer considérablement les qualités de services. Compte tenu du contexte de la pandémie à coronavirus où l’opérationnalisation de certains projets traînent les pas, les commandes dans certains pays sont fermées pour l’achat des antennes ou autres.
Louis Marc Sakala a souligné que la prochaine campagne d’évaluation de la qualité de service intégrera les nouveaux aspects notamment la qualité du service client (les gens qui appellent les opérateurs sont mal traités; les gens se voient retirer leur numéro de téléphone avant les dates fixées, lorsqu’un téléphone est resté éteint pendant un certain temps). La qualité d’expérience sera prise en compte comme le ressenti de chaque client. Il s’étendra également sur les textes de transfert de Mobile money, les évaluer s’ils marchent normalement.
De son côté, le directeur juridique et des relations publiques de Mtn, Patrick Itsoua Saw Djould, s’est réjoui de cet échange avec le régulateur. «Le feedback nous permet d’améliorer continuellement nos réseaux et de voir aussi les poches où nous pouvons continuer à apporter un meilleur service. En tant qu’opérateur nous avons des obligations vis-à-vis de l’Etat, du régulateur et des populations qui sont nos clients», a-t-il noté.
Le directeur juridique a expliqué que la logistique connait beaucoup de problèmes «parce que nos équipements proviennent d’ailleurs, les mesures de confinement perturbent l’acheminement du matériel, et sur le terrain, nos techniciens ont des limitations de se mouvoir à certaines heures». Cela n’est pas une excuse, a-t-il admis, mais les opérateurs vont s’améliorer pour apporter la meilleure qualité de service.
Un régulateur n’est pas seulement présent pour sanctionner, mais accompagner les opérateurs de téléphonie mobile pour améliorer la qualité de service pour mieux servir les consommateurs, a conclu Louis-Marc Sakala.
L’ARPCE dispose depuis janvier 2018 d’un observatoire de la qualité des réseaux, accessible en ligne sur son site web, afin de permettre à toute personne de donner son avis sur la qualité des services offerts.

Aybienevie N’KOUKA-KOUDISSA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 11 h 48 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 898)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 195)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 727)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 12
  • 5 347
  • 13 289
  • 426 048
  • 16 mai 2021