Sélectionner une page

Statistiques : 15 annuaires pour photographier la réalité du Congo

Statistiques : 15 annuaires pour  photographier la réalité du Congo

L’Institut national de la statistique (INS) a rendu public le 24 mars 2021 les annuaires statistiques 2018. Pour la première fois, il a produit simultanément 15 annuaires statistiques dont 12 départementaux, 2 sectoriels et un national. Ces annuaires présentés par Jean Elvis Moboula, directeur de la coordination de la statistique à l’INS, sont un condensé d’informations actuelles de la situation socioéconomique et démographique du Congo. Ces documents visent à offrir aux utilisateurs des données statistiques de qualité afin de les édifier sur les potentialités du pays; satisfaire les utilisateurs ayant des besoins de plus en plus diversifiés d’une part et permettre l’élaboration et le suivi-évaluation des programmes et plans de développement nationaux, départementaux et sectoriels d’autre part.
Présentant le processus de conception de ces annuaires statistiques 2018, Jean Elvis Moboula a rappelé que les annuaires statistiques sont des documents qui doivent être produits par l’INS en sa qualité de coordonnateur technique des systèmes statistiques nationales, les services statistiques sectorielles ainsi que par les directions départementales de la statistique. Le dernier annuaire au Congo date de 2014.
Les principales étapes du processus ont concerné un processus participatif et inclusif sanctionné par les ateliers de validation des documents à tous les niveaux de la conception jusqu’à la production finale du document. La première étape a commencé par le choix des sectoriels. 4 secteurs ont été choisis: l’agriculture, les mines, les télécommunications et la promotion de la femme parmi 16 sectoriels faute de multiples contraintes.
L’annuaire statistique national contient 576 pages en 4 parties à savoir: les informations générales; les statistiques sur l’environnent; les statistiques démographiques et sociales et les statistiques économiques. Il compte 30 chapitres. Quelques innovations ont été soulignées à l’annuaire 2018 par rapport aux annuaires précédents: le cadre légal de la production statistique, la loi n°36 du 30 octobre 2018 sur la statistique officielle ainsi que le tableau des principaux indicateurs.
Les annuaires statistiques départementaux sont faits à l’image de l’annuaire statistique national. Chaque annuaire départemental contient les annuaires statistiques du département. Les informations contenues dans le document national et les documents départementaux ont été harmonisés pour éviter des contradictions.
Pour ce qui est des annuaires statistiques sectoriels, chaque annuaire a deux parties: la partie A porte sur les informations générales du secteur et la partie B est consacrée aux statistiques spécifiques pour le secteur.
Parmi les difficultés rencontrées, Jean Elvis Moboula a souligné: la mauvaise tenue des statistiques au ministère de l’Agriculture par manque de centralisation des données, l’insuffisance des moyens financiers malgré l’appui du PSTAT. Cette insuffisance, a-t-il indiqué, a eu d’autres conséquences notamment l’abandon de certaines étapes et de certaines parties notamment l’Etat civil.
En perspective, le directeur de la coordination de la statistique à l’INS a relevé qu’il sera nécessaire de capitaliser l’expérience de 2018, tout en la pérennisant afin d’améliorer la qualité des produits statistiques et satisfaire les besoins sans cesse croissants et diversifiés en données statistiques, car la demande ne fait que croître; inscrire la production des annuaires statistiques dans le processus de suivi du Plan national de développement (PND) et des Objectifs de développement durable (ODD); couvrir le plus grand nombre de sectoriel en donnant la chance à tous ceux qui n’ont pas encore produit; poursuivre et assurer le processus de renforcement de capacité dans les directions départementales et même dans les sectoriels qui ont déjà réalisé la production; mettre à jour la production des annuaires statistiques; rattraper tout le retard accumulé et faire en sorte que l’annuaire statistique national soit produit chaque année.
Le directeur général de l’INS Gabriel Batsanga a rappelé que l’annuaire statistique est un recueil publié annuellement dont l’objectif est de fournir des données statistiques multisectorielles sur une période de 5 ans. Leur parution, a-t-il dit, intervient au moment où le Gouvernement s’est résolument engagé dans le processus d’élaboration de la stratégie nationale de développement de la statistique pour la période 2021-2025.
Une présentation du site de l’INS a été faite par le chef de service informatique M. Bokolo.

Jacqueline MAKAYA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 avril 2021 17 h 53 min

Editorial

Dans l’attente

Dans quelques jours, ou dans quelques semaines». C’est ainsi que le Président de la République nous a annoncé la formation attendue du nouveau Gouvernement du pays. Dans son discours d’investiture le 16 avril dernier, au Palais du Parlement, le Président de la République s’est cru obligé de tempérer les attentes de tous ceux qui espèrent être ou rester ministres, sans se montrer plus précis dans les délais.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (173 752)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (82 503)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (54 839)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 20
  • 10 284
  • 15 694
  • 391 390
  • 21 avril 2021