Sélectionner une page

SOLENNITE DE L’ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE (DIOCESE DE DOLISIE) : Mgr Bienvenu Manamika a ordonné trois prêtres

SOLENNITE DE L’ASSOMPTION DE LA VIERGE MARIE (DIOCESE DE DOLISIE) : Mgr Bienvenu Manamika a ordonné trois prêtres

En la solennité de l’Assomption de la Vierge Marie, la place mariale de la cathédrale Saint Paul de Dolisie a accueilli le 15 août 2020, l’ordination de trois nouveaux prêtres. Dagly Ferrand Tondo Poaty, Ryshmide Mounanga et Eucher Aubin Kitsoukou Mouakassa ont reçu le sacrement de l’ordre des mains de Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou, archevêque coadjuteur de Brazzaville et administrateur apostolique de Dolisie. Avec la participation de NN.SS. Miguel Angel Olaverri, archevêque nommé de Pointe-Noire et Daniel Mizonzo, évêque de Nkayi, président de la Conférence épiscopale du Congo.

Le peuple chrétien a été consulté, et ceux à qui il appartient d’en juger ont donné leurs avis favorable. Aussi, j’atteste qu’ils sont jugés dignes d’être ordonnés». C’est en ces termes que l’abbé Alphonse Konioka, vicaire général de Dolisie, a présenté les ordinands à l’archevêque coadjuteur et aux populations venues participer à cette fête. Un nombre limité, hélas, du fait du respect des mesures barrières contre le Coronavirus. Mais suffisant pour donner de la voix et chanter en chœur avec la chorale de l’Immaculée conception qui a fait sa sortie officielle à cette occasion.
Et Mgr Bienvenu Manamika de consentir en ces termes: «Avec l’aide du Seigneur Jésus-Christ, notre Dieu et notre sauveur, nous les choisissons pour l’ordre des prêtres». Une acceptation acclamée par l’assistance.

Dagly Tondo Poaty, né le 21 octobre 1990 à Brazzaville, a été présenté comme un homme de contact facile, aimant aller en tournée pastorale dans les coins les plus reculés, sur les pistes les plus difficiles à Moto. Il est informaticien à ses heures perdues et donc enclin à vite informer ses confrères sur les réseaux sociaux.

Ryshmide Mounanga a été décrit comme un homme très pieux, obéissant, aimant s’adonner à l’adoration du Saint Sacrement. Né le 19 février 1990, il est très ouvert à l’accueil des malades.

Quant à Eucher Aubin Kitsoukou Mouakassa, le vicaire général l’a présenté comme très proche et apte à l’encadrement de la jeunesse. Né le 13 août 1990 à Loudima, il est toujours très prompt à engager une prière ponctuelle. Il est plein d’initiatives.
Au-delà du rite d’ordination connu, on retiendra de cette messe l’homélie de l’archevêque coadjuteur qui, sur la base des textes liturgiques du jour, s’est adressé particulièrement aux nouveaux prêtres. Entre autres en ces termes: «A l’exemple de Jésus qui demande à Pierre m’aimes-tu? Vous aussi vous devez non seulement accepter d’aimer Jésus, mais mieux, prouver à l’autre par les actes concrets que vous l’aimez….Vous vous êtes engagés à être le messager du Christ, à servir le peuple de Dieu. Vous n’êtes en rien supérieur au peuple de Dieu baptisé. Car souvenez-vous, il y a à peine quelques instants, avant d’être ordonnés vous faisiez partie de ce peuple laïc. Vous êtes appelés à servir à l’autel du Seigneur et non dans les hôtels, dans les boîtes de nuit, les débits de boisson. Attachez-vous à l’essentiel, c’est-à-dire le Seigneur Jésus Christ» a dit Mgr Bienvenu Manamika.
Par ailleurs et pour terminer son homélie, l’administrateur apostolique de Dolisie n’a pas passé sous silence la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du Congo. Tout en demandant à chacun et à tous de prier pour la nation, pour le pays et pour nos autorités, Mgr Manamika a invité chacun de nos compatriotes, chacun à sa place, de voir quelle est sa responsabilité dans les difficultés que traverse le Congo depuis son indépendance. Qu’en est-il de nos hôpitaux? Qu’en est-il de nos écoles? Sont-ils dignes des noces de diamants, s’est interrogé le prélat.

Jean BANZOUZI MALONGA
(Envoyé spécial)

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

29 septembre 2020, 17: 36

Editorial

UNE PRESSE LIBRE ?

A l’approche des échéances électorales, nous avons été rappelés à l’ordre : que les médias ne servent pas de porte-voix aux ambitions de haine et aux antagonismes des partis politiques. Le Conseil supérieur de la liberté de communication de qui émane ce rappel semble sincère. Son interpellation semble partir du désir de bien faire. Dans la salle où il avait réuni les journalistes mardi dernier, aucun confrère n’a voulu poser de question à la fin de l’exposé.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (23 644)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (11 219)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (7 710)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 917
  • 25 991
  • 2 254
  • 972
  • 3
  • 9
  • 1
  • 26 septembre 2020
ut at dolor. elementum accumsan elit. non Lorem amet, Donec