Sélectionner une page

SEMAINE DE PRIERE POUR L’UNITE DES CHRETIENS : Le peuple de Dieu exhorté à se concentrer sur la résolution de la crise sanitaire de la COVID-19

SEMAINE DE PRIERE POUR L’UNITE DES CHRETIENS : Le peuple de Dieu exhorté  à se concentrer sur la résolution de la crise sanitaire de la COVID-19

A l’occasion de la 51e Semaine de prière universelle pour l’unité des chrétiens dont la première journée a été consacrée aux ouvriers apostoliques de toutes les confessions religieuses, membres du Conseil œcuménique des Eglises chrétiennes du Congo (COECC), les baptisés ont prié pour la bonne santé de tous. Le culte d’ouverture a eu lieu le jeudi 14 janvier 2021 au Temple du centenaire du Plateau centre-ville de l’Eglise évangélique du Congo. Mgr Anatole Milandou, archevêque métropolitain de Brazzaville et président en exercice du COECC a livré un message au peuple chrétien et aux hommes de bonne volonté encouragés à accorder la plus haute priorité à la résolution de la crise sanitaire de la COVID-19.

Fidèle à sa tradition, le COECC célèbre dans la joie et l’allégresse, les cultes en commun dans nos paroisses et postes, sur toute l’étendue de la ville de Brazzaville, sa périphérie et tous les départements du Congo, du 18 au 22 janvier 2021, et aussi à travers le monde, à la même date et selon le calendrier élaboré par le secrétariat général du Conseil œcuménique des Eglises chrétiennes du Congo. Cette Semaine de prière universelle qui a pour thème: «Demeurez dans mon amour et vous porterez du fruit en abondance» basé sur le texte de Jean 15, 1-17, sera célébrée dans un contexte marqué par la propagation de la pandémie à coronavirus, COVID-19. Cette Semaine de prière universelle 2021 a été préparée par la Communauté monastique de Grandchamp avec un thème qui exprime sa vocation de prière, de réconciliation et d’unité dans l’Eglise et la famille humaine.
C’est dans cette perspective que les cultes de la 51e Semaine de prière universelle pour l’unité des chrétiens seront organisés. Ils se réalisent dans un contexte sanitaire marqué par le Coronavirus, une pandémie mortifère qui fait de nombreuses victimes à travers le monde. Cette pandémie constitue aussi une grave menace pour notre cher beau pays, le Congo», a-t-il souligné.
Il a salué la promptitude des autres confessions religieuses qui ne sont pas membres du Conseil œcuménique pour avoir organisé un culte d’ensemble afin d’engager le peuple chrétien dans la lutte contre cette pandémie. «C’est ainsi que pour accompagner les efforts du Gouvernement dans la lutte contre le Coronavirus, un culte de riposte spirituelle de grande envergure avait été organisé par les confessions religieuses du Congo, le 14 mai 2020 au Palais des congrès en présence du Premier ministre et de quelques membres du Gouvernement. Pour faire feu de tout bois afin de lutter contre cet ennemi invisible qui ne cesse de faire des victimes, les confessions religieuses du Congo ont procédé, le 26 mai 2020, à l’abondement au fonds national de solidarité, en réponse à l’appel du chef de l’Etat. Toutes ces actions mettent en évidence l’application du thème de cette année qui nous laisse entrevoir que nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour protéger la vie afin que tous puissent l’avoir en abondance», a-t-il rappelé.
Face à l’évolution de cette pandémie, Mgr Anatole Milandou invite le peuple chrétien au respect des mesures barrières. Il a remercié le Gouvernement pour toutes les mesures prises afin de préserver la vie des citoyens. «Le Conseil œcuménique des Eglises chrétiennes du Congo adresse des paroles d’encouragement au Gouvernement de la République du Congo et à toutes les confessions religieuses qui se sont engagées à faire face à cette crise sanitaire, en veillant à ce que tout homme ait la vie et qu’il l’ait en abondance comme l’indique notre thème», a-t-il dit.
Il a invité le peuple chrétien à observer les mesures barrières pendant cette Semaine de prière universelle pour l’unité des chrétiens, en portant chacun son masque de protection. «Celui ou celle qui n’aura pas son masque ne doit pas prendre part à cette Semaine de prière au risque de contaminer les autres», a-t-il déclaré.
La clôture solennelle de la Semaine de prière universelle pour l’unité des chrétiens de cette année interviendra le samedi 23 janvier en la Basilique Sainte Anne du Congo.

Pascal BIOZI
KIMINOU

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 13 h 58 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 900)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 233)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 782)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 14
  • 6 942
  • 13 289
  • 427 643
  • 16 mai 2021