Sélectionner une page

SECURITE SOCIALE : Soutenir les efforts de la CNSS pour honorer ses engagements

SECURITE SOCIALE : Soutenir les efforts de la CNSS pour honorer ses engagements

Sous les auspices de Christian Barros, son président, le Conseil d’administration de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) s’est réuni mercredi 26 août dernier à Brazzaville, pour sa session bilancielle de l’an 2020. Ordre du jour: examen et adoption de gestion du rapport de gestion exercice 2017 et 2018, examen et adoption des états financiers exercice 2017 et 2018.

Le rapport de gestion présenté par Evariste Ondongo, le directeur général de la CNSS, complété par l’agent comptable, a indiqué que l’an 2017, la CNSS a honoré tous ses engagements. Les quatre trimestres de pensions ainsi que les autres prestations ont été payées à termes échus, malgré les difficultés liées au ralentissement de l’activité économique. Cette réussite est le résultat de grands efforts consentis par la direction générale en matière de recouvrement des cotisation sociales et aussi, grâce à la mise en œuvre de la délibération n°3 du 10 novembre 2016, du conseil d’administration. En outre, les administrateurs ont suivi la présentation de l’agent comptable sur les états financiers de la CNSS. Ceux-ci sont établis conformément aux règles et principes du plan comptable de la conférence interafricaine de prévoyance sociale. Ils présentent la situation patrimoniale et financière, ainsi que le résultat en fin d’exercice clos le 31 décembre 2017.
Concernant l’examen du rapport de gestion 2018, il en ressort qu’en dépit de la situation économique et financière difficile, la CNSS a pu maintenir son fonctionnement normal. L’ensemble de prestations de l’exercice ont été payées dans les délais. Grâce à la redynamisation des actions de recouvrement, selon Evariste Ondongo.
L’ensemble des Etats financiers ont été certifiés et adopté par le conseil d’administration.
La dette de l’Etat congolais à l’endroit de la CNSS a aussi été évoquée. Celle-ci s’élève à la bagatelle de plus de 200 milliards de F. CFA. Le directeur général à informé les administrateurs des diligences en cours pour le traitement de cette dette par l’Etat. Pour ce qui est de la régularité des sessions du Conseil, les administrateurs se sont accordés sur le fait que, pour des raisons de trésorerie, le cumul des sessions reste maintenu.
Le président du Conseil d’administration qui a clôturé les travaux estime que les moments sont particulièrement effrayants surtout pour les dirigeants de la caisse. Les documents attestent que les pensions restent déficitaires de manière chronique. Les états présentés sont le reflet d’une situation qui ne s’est pas améliorée et qui se dégrade davantage avec la crise économique et la pandémie de Covid-19. Conséquences : suppression d’emplois et fermeture des entreprises alors que le système de retraite est celui de répartition et de solidarité. Pour bien fonctionner, le système à besoin de plus en plus d’actifs qui cotisent pour ceux qui sont à la retraite. D’où pour Christian Barros, il est important d’accompagner et de soutenir la direction générale de la CNSS dans ses efforts. «C’est un devoir de solidarité à l’échelle nationale pour lui permettre d’honorer ses engagements», a-t-il conclu.

Marcellin MOUZITA M

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

21 janvier 2021 9 h 25 min

Editorial

Quand commencent les guerres

C’est une lapalissade : tous les événements de notre pays ont, comme tous les faits sociaux, un début et une fin. Mais ils ont surtout une cause et des acteurs. La cause peut être bonne, les acteurs mauvais. La cause peut avoir une finalité noble, mais son déroulé se faire dans la douleur. Au bout de tout, il y a le ressenti de ce qui devait être, de ce qui aurait dû être.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (94 216)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (39 303)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 699)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 648
  • 1 706
  • 75 386
  • 16 janvier 2021
mattis eleifend adipiscing Sed odio felis ut in risus commodo