Sélectionner une page

Santé : La Sécurité civile a aidé au bon déroulement des examens d’Etat 

Santé : La Sécurité civile a aidé au bon déroulement des examens d’Etat 

Le nombre des candidats aux différents examens session 2020 pris en charge dans la couverture sanitaire des services de la Sécurité civile est en hausse comparativement à l’an dernier. Le bilan de cette couverture sanitaire a été dressé le 2 septembre à Brazzaville, en présence du général de police de première classe, Albert Ngoto, directeur général de la Sécurité civile.

Au plan de la prise en charge sanitaire, 4653 cas, tous examens confondus, ont été gérés par le personnel de santé de la sécurité civile», a annoncé le médecin-lieutenant de police Daniela-Gloire Ngassielé. Les motifs de consultations prédominants ont porté sur les céphalées, les accès palustres, les douleurs abdominales. Dans l’ensemble, il y a eu 1898 cas, au Baccalauréat général, 1598 au Brevet d’études du premier cycle, 658 cas au Baccalauréat technique».
Aux Brevets d’études techniques, professionnelles, et Certificat d’aptitude professionnelle 323 cas ont été enregistrés contre 176 au Certificat d’études primaires élémentaires. Certains candidats malades ont été transportés par les secouristes vers les centres hospitaliers, pour des soins approfondis.
Pour cette couverture médicale, la Sécurité civile a déployé des équipes dans les départements où elle est présente (Brazzaville, Pointe-Noire, Pool, Likouala, Bouenza, Niari et Cuvette). Les chiffres révélés concernent l’ensemble des localités couvertes. Cette année, la synergie d’action s’est déroulée dans un contexte particulier de la pandémie à coronavirus, dite COVID-19. Des dispositions exceptionnelles ont été prises pendant ces examens d’Etat.
A la faveur d’une mutualisation des efforts avec les experts des ministères des enseignements général et technique, les services de la Sécurité civile ont procédé au remplissage en eau potable des cubitainers installés dans les écoles lors de la reprise des cours par les élèves en classe d’examens, puis dans les différents centres des examens d’Etat. Au total, 303.200 litres d’eau livrés.
La Sécurité civile s’est donc acquittée de sa mission de prise en charge médicale des candidats et superviseurs lors des examens d’Etat, session 2020 se sont réjouis les responsables. Pour la prochaine campagne, les sapeurs-pompiers ont formulé des suggestions sur le renforcement des mesures barrières afin d’éviter d’éventuelles contaminations, car la moindre négligence peut être préjudiciable. En outre, ils réitèrent leur demande de prise en charge psychologique des candidats à l’orée des examens, singulièrement pour les aider à mieux gérer le stress.
C’est depuis trois ans que le ministère de l’Intérieur et de la Décentralisation, par le biais de la Direction générale de la Sécurité civile accompagne les ministères des enseignements général et technique dans la prise en charge sanitaire des candidats et du personnel de supervision des examens d’Etat.

EDESSES

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

25 septembre 2020, 04: 28

Editorial

MUTATIONS?

Ni les quatre ans passés depuis les dernières élections, ni la période de confinement que nous venons de subir ne semblent avoir prise sur nous. Oui, nous nous plaignons bien des gênes occasionnées par les masques contre la COVID-19, dénonçons l’inutilité du couvre-feu nocturne, donnant à voir l’impossibilité à maintenir une distanciation dans les marchés, les guichets et les quartiers. Mais dans la réalité, l’impact profond que nous étions en droit d’attendre d’un tel chambardement du monde a du mal à se dessiner.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (22 042)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (9 832)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (6 915)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 42
  • 22 100
  • 1 796
  • 938
  • 3
  • 10
  • 1
  • 23 septembre 2020
Donec facilisis quis efficitur. id venenatis