Sélectionner une page

SANTE : Formation à la sensibilisation contre la COVID-19

SANTE : Formation  à la sensibilisation contre la COVID-19

Vu le laxisme observé chez les populations depuis le lancement de l’opération ‘’vaccination contre la pandémie de COVID-19’’, le Comité technique national de riposte contre cette maladie, dirigé par le Dr Jean Claude Emeka, a organisé le 4 juin 2021 à l’ex école paramédicale Jean Joseph Loukabou, une réunion de sensibilisation à la vaccination contre la COVID-19. Les autorités politico-administratives locales, les responsables des ONG et des organisations de la société civile (OSC) ainsi que des professionnels des médias étaient les personnes visées.
Le Dr Jean Claude Emeka, président de la Commission prévention et contrôle de l’infection, mobilisation sociale et communication sur les risques de COVID-19, a édifié l’auditoire sur l’existence réelle de la maladie. Il a invité à ne pas céder à la panique, ni prêter l’oreille aux auteurs des fausses informations sur l’efficacité des vaccins. ‘’Les produits n’ont pas du tout d’effets indésirables’’, a-t-il expliqué. Avant de prier les responsables à prendre le relais de la sensibilisation auprès des populations pour qu’elle se rende massivement dans les centres de vaccination retenus.
Jean Claude Toumbakoundou, secrétaire général du département de Pointe-Noire, à son tour, a réaffirmé que «la vaccination est un moyen simple, sûr et efficace pour se protéger contre des maladies dangereuses. Plusieurs réunions ont lieu à propos. En tant que responsables, vous devez continuer à sensibiliser les populations, car notre ville est citée comme épicentre de la maladie. Au départ, il y a eu un engouement pour se faire vacciner. Aujourd’hui, nous constatons qu’il y a eu un relâchement; nous sommes à peine 3% de la population vaccinée, alors que nous devons atteindre 60% qui est l’équivalent de quatre millions pour atteindre l’immunité collective».
Les professionnels des médias ont été formés, quant à eux, dans l’après-midi.
«Depuis un certain temps, nous avons constaté une diminution des candidats vers les sites de vaccination. Raison pour laquelle, nous sommes venus solliciter votre implication pour intensifier la sensibilisation de lutte contre la COVID-19 dans vos médias respectifs. Outre le renforcement des capacités, nous sollicitons de vous l’organisation de plusieurs émissions de lutte contre la COVID-19, pour que la population s’engage à se faire vacciner pour vite atteindre l’immunité collective, en vaccinant plus de 60% de la population. Les autorités et la population doivent collaborer pour rendre efficaces les méthodes de communication en vue de booster définitivement la COVID-19», a renchéri, en s’adressant à eux, Lucien Emmanuel Francky Ibata, chef de service promotion de la Santé et président de la sous-commission mobilisation sociale et communication sur les risques au COVID-19.
L’atelier de sensibilisation s’est poursuivi avec les responsables religieux, les chefs de quartier et dans le district de Tchiamba-Nzassi.

Equateur Denis NGUIMBI
et Madocie Déogratias MONGO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

29 juillet 2021 19 h 01 min

Editorial

10 ou 40% ?

Avant, cela nous scandalisait. Puis, cela a étonné. Aujourd’hui que nous sommes blasés, on hausse les épaules et on passe à autre chose. La pratique de réclamer 10% d’un marché ou d’un service, du plus important au plus banal, s’est incrustée dans le paysage.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 2 086
  • 1 991
  • 350 644
  • 28 juillet 2021