Sélectionner une page

SANTE : Améliorer l’offre de soins aux patients au CHU-B

SANTE : Améliorer l’offre de soins aux patients au CHU-B

Pour soutenir son projet médical, le Centre hospitalier et universitaire de Brazzaville (CHU-B) a obtenu un prêt de 12 milliards de francs CFA de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC). Le Dr Denis Bernard Raiche, directeur général du CHU-B a donné une conférence de presse vendredi 18 décembre 2020 au cours de laquelle il a dégagé trois grands axes de son mandat: rénovation et sécurisation, accueil des patients et achat de nouveaux équipements spécialisés médicaux. Par rapport à l’ampleur des travaux, a-t-il signifié, le prêt est insignifiant, mais il reste optimiste quant à remettre sur les rails le CHU-B.

Dans un premier temps, les travaux vont concerner la rénovation et la sécurisation. Il s’agira de sécuriser le CHU-B, refaire l’ensemble de la toiture, revoir le système électrique de l’alimentation en électricité de l’extérieur jusqu’au CHU-B y compris le groupe électrogène d’urgence pour assurer une uniformité de l’électricité et protéger les équipements «que nous allons acquérir et pour assurer la continuité des soins à la population spécifiquement quand les patients se retrouvent à l’intérieur de services vitaux comme la réanimation, le bloc opératoire, la néonatologie ou les soins intensifs», a indiqué le Dr Denis Bernard Raiche.
Le deuxième axe concerne l’accueil du patient. Il doit être pris en charge dès l’entrée du Centre, recevoir sa demande et l’orienter directement au service concerné. Il s’agit non seulement de signalisation, mais de volonté d’avoir des individus pour un service personnalisé et d’améliorer l’accueil des usagers.
Le troisième axe est l’achat des nouveaux équipements spécialisés médicaux avant les 20 et 21 juin 2021 dans les différents services: accueil et orientation, imagerie et laboratoires. Il concerne l’achat d’un scanner, d’une résonance magnétique pour diagnostiquer et traiter la maladie. A cela s’ajoutent un appareil de fluoroscopie, un amplificateur qui permettra de pratiquer des opérations de remplacement de hanches et de genoux en orthopédie. Toutes les procédures d’acquisition de matériels et de prestation de services se feront dans le cadre d’appels d’offres afin de permettre au CHU-B d’obtenir les meilleurs équipements et services à des tarifs compétitifs.
Le Dr Denis Bernard Raiche a précisé que le CHU-B aura un plateau technique. «Il y a plusieurs opérations que nous pourrons et qui doivent être faites pour améliorer les soins et les services en termes d’accessibilité au patient. Nous avons besoin d’un plateau technique pour traiter les Congolais».
Dans le cadre de son projet de nouvelle gouvernance, la direction du CHU-B a défini trois autres grandes priorités: l’amélioration de l’offre de soins pour la population; la nouvelle politique de ressources humaines pour garantir la présence et la qualité du service des médecins et de l’ensemble du personnel soignant et administratif et la gestion rigoureuse des ressources financières et matérielles afin d’offrir la meilleure dans les soins.
Pour le directeur général du CHU-B, la rigueur doit s’appliquer dans les aptitudes et comportements du personnel. «Je veux respecter le règlement intérieur et je veux aussi que le personnel du CHU le respecte ainsi que les patients. Il y aura des changements importants parce que c’est la volonté du président de la République et de la ministre de la Santé de remettre sur les rails le CHU-B. Nous allons réaliser ensemble ce défi», a-t-il promis.

Aybienevie
N’KOUKA-KOUDISSA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

2 août 2021 4 h 40 min

Editorial

A notre santé !

Il y a un contraste sidérant à constater, avec l’homme de la rue, que «les deux industries les plus dynamiques du pays» sont la bière et la morgue. Chaque jour que Dieu fait, nous nous donnons en spectacle attablés aux bistrots, seuls ou avec des amis, hommes ou femmes, devant un alignement de bouteilles ou de cannettes bien moussantes dès 9h du matin. C’est d’ailleurs le meilleur indicateur pour savoir si les salaires ont été virés dans les banques.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 4
  • 211
  • 2 207
  • 305 630
  • 1 août 2021