Sélectionner une page

REPRISE DES SPORTS COLLECTIFS : Un pas en avant, un pas en arrière

REPRISE DES SPORTS COLLECTIFS : Un pas en avant, un pas en arrière

Le ministre des Sports Hugues Ngouélondélé, à travers une déclaration, a tenu à préciser le 1er octobre dernier que la reprise des activités autorisées par les autorités nationales ne concerne que le football en général, et les équipes nationales et clubs engagés bientôt dans les compétitions internationales en particulier. Les dates de reprise générale seront annoncées prochainement. Décidément, le sport n’a pas fini de souffrir de la pandémie de COVID-19. Le 25 septembre dernier, la Coordination nationale de gestion de la pandémie de Covid-19 annonçait, au terme de sa dixième réunion, la reprise des activités sportives, mais à certaines conditions.
Privés de compétition et en congé forcé depuis six mois, public, sportifs et dirigeants tous sports confondus, étaient enthousiastes à l’idée de reprendre les chemins de leurs disciplines et des stades. Leur joie n’a été finalement que de courte durée, car le ministre Hugues Ngouélondélé, apportant des éclaircissements sur l’annonce de la Coordination nationale, a expliqué au Comité national olympique et sportif congolais (CNOSC) et à la Fédération congolaise de football (FECOFOOT), l’esprit de la dérogation que ses services avaient sollicitée, qui ne s’applique qu’au football. «Lorsqu’on a rendu le rapport, les gens ont eu l’impression que le sport est ouvert à nouveau pour toutes les fédérations. Je pense qu’il y a malentendu. La dérogation spéciale, pour l’instant, n’est faite que pour le football. Peut-être progressivement, on va arriver à d’autres fédérations», a-t-il déclaré. Cela s’explique «parce que nous avons des compétitions à venir de football», a-t-il commenté. Les autres fédérations devront donc prendre leur mal en patience.
En définitive, la reprise des activités ne concerne que les footballeurs des Diables Rouges A (éliminatoires CAN 2022), ceux des Diables Rouges A’ (CHAN 2021) ainsi que les Diables Rouges féminines, mais aussi l’AS Otohô et l’Etoile du Congo, représentants congolais respectivement en Ligue des champions et Coupe de la Confédération.
En ce qui la concerne particulièrement, que va faire maintenant la FECOFOOT qui mijotait de relancer ses compétitions en novembre prochain? Les observateurs scrutent l’horizon.

G.-S.M.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 78 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 78 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

30 octobre 2020 19 h 44 min

Editorial

LE CHU, UN VAUDEVILLE !

Il y a littéralement du vaudeville dans ce qui se passe de jour en jour au CHU. Notre plus grand hôpital est présenté comme le miroir de ce que nous pouvons faire de mieux au service de la santé au Congo depuis Brazzaville. Malheureusement il est aussi, résolument, le condensé de nos médiocrités les plus absurdes. Ou peut-être la préfiguration du Congo qui sera. Musèlements, insultes, décisions prises un lundi et contredites le mardi, personnel pérorant au nom d’un meilleur service mais donnant l’impression de vouloir n’en faire qu’à sa tête.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (30 250)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (15 199)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (12 778)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Commentaires récents

    booked.net

    Nos Statistiques

    • 2
    • 946
    • 45 183
    • 5 535
    • 1 225
    • 4
    • 11
    • 1
    • 25 octobre 2020
    commodo ante. diam amet, ut ultricies mattis adipiscing