Sélectionner une page

RENOUVELLEMENT DES FEDERATIONS SPORTIVES : Sensibilisation à des élections apaisées

RENOUVELLEMENT DES FEDERATIONS SPORTIVES : Sensibilisation à des élections apaisées

A l’orée du renouvellement des instances dirigeantes des fédérations sportives, le ministre des Sports et de l’éducation physique Hugues Ngouelondélé a parlé : tous les acteurs doivent respecter les règles de jeu en vue des élections apaisées et sans heurts.
La semaine qui a commencé sera accaparée dans la capitale par la tenue des assemblées générales électives des fédérations sportives nationales. Toutes en quête d’hommes et femmes nouveaux pour les animer. Mais lesquels? Voilà, la question.
Souvent, ces échéances bousculent, tourmentent maints anciens membres fédéraux au profil de plus en plus bas. Ils multiplient les prétextes pour essayer de les retarder pour certains, pour verrouiller le corps électoral à leur seul profit, pour d’autres. D’autres encore font une mauvaise lecture des textes régissant leur structure. Ce qui provoque des incidents, des crises et compromet le fonctionnement des fédérations et l’avenir des sportifs.
C’est pour éviter de vivre ce genre de scénarios pour l’Olympiade 2020-2024 que le ministre Hugues Ngouélondélé descend dans l’arène pour attirer l’attention des uns et les autres sur leur attitude pendant le déroulement de ces échéances et fixer les conditions de la tenue des assemblées. «J’en profite pour lancer un appel solennel, à tous les dirigeants sportifs, candidats civils et agents de la Force publique en quête de mandat dans une instance fédérale, de s’armer d’un esprit constructif, responsable et patriotique capable de garantir des élections dignes de foi», a-t-il souhaité. De même il a invité le corps électoral «souvent à la solde de manœuvres frauduleuses», a-t-il pointé, «à opter pour la loyauté et la transparence en effectuant des bons choix (…), dans l’ordre et la discipline».
Ce n’est pas tout. En rappelant le contexte sanitaire particulier du moment marqué par la pandémie de COVID-19, le ministre Hugues Ngouélondélé a insisté sur l’observation des mesures barrières et sur le respect des règles de jeu contenues dans la circulaire n°0455.

G.-S.M.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 141 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 141 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

1 décembre 2020 0 h 27 min

Editorial

Tout est réglé

Il y a une jurisprudence africaine en matière d’élections. Au moment où nos délégués s’apprêtent à quitter Madingou après leur participation à la concertation politique de Madingou, il ne serait pas inutile de rappeler que, en principe, c’est pour mieux préparer la présidentielle de mars prochain que cette rencontre de trois jours a eu lieu. Mieux préparer, c’est-à-dire ôter sur le chemin de ce scrutin majeur les obstacles qui pourraient conduire à la contestation des résultats.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (52 209)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (22 524)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie forestière : Opter pour une gestion durable des ressources (lasemaineafricaine) (21 030)
    La République du Congo regorge de vastes étendues de forêts qui couvrent une superficie de 22,4 millions hectares soit 65% de son territoire. Les premières exploitations du bois remontent à la période précoloniale. Rosalie Matondo, ministre de l’Economie forestière dresse un bilan satisfaisant en 60 ans. Selon la ministre de l’Economie forestière, l’exploitation des forêts […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 29
  • 1 603
  • 54 226
  • 28 novembre 2020
leo. Lorem dictum nunc sem, Curabitur