Sélectionner une page

RÉCOMPENSE : Joueur africain 2019: Mané, évidemment!

RÉCOMPENSE : Joueur africain 2019: Mané, évidemment!

Le football demeure de loin le sport le plus populaire de la planète. Ses compétitions attirent des milliers de personnes dans les stades et mobilisent des milliers de téléspectateurs. Et chaque saison de football couronne, à travers le monde, les meilleurs joueurs à l’issue d’un référendum. Pour l’Afrique, Sadio Mané a été élu Joueur de l’Année 2019, sans surprise, à l’issue du référendum organisé par la Confédération africaine de football (CAF).
Ce résultat était attendu surtout après sa quatrième place du Ballon d’or organisé par France-Football, même si certains estiment que l’Algérien Riyad Mahrez, pour avoir gagné la CAN avec l’Algérie en Egypte l’été dernier, le méritait mieux que lui. Ceux-ci pensent, «sans remettre en cause le talent et les performances exceptionnelles» de l’heureux élu avec Liverpool, que la CAF dévalorise sa compétition-phare. «La CAF vient d’enterrer la Coupe d’Afrique des nations», ont-ils posté sur les réseaux sociaux.
Il y aurait encore beaucoup d’appréciations à rapporter sur les différents choix. Mais chaque année c’est un peu le même scénario.
Sadio Mané a reçu son trophée mardi 7 janvier dans la cité balnéaire égyptienne de Hurghada, la ville même de son dauphin (Mohammed Salah), des mains du président Ahmad Ahmad. Il était le grand favori pour ce titre, eu égard à ses performances tout au long de l’année, aussi bien avec son club qu’avec l’équipe nationale de son pays, le Sénégal, qu’il a confuit en finale de la CAN-Egypte 2019.
Sadio Mané, il faut le rappeler, est dans le quintette offensif du FC Liverpool d’Angleterre, club avec lequel il a remporté la Ligue des champions, le Mondial des clubs et la Super Coupe de l’UEFA. Il est un joueur exceptionnel. Ailier virevoltant, il marque des buts invraisemblables (34 buts en 61 matches en 2019) et en fait marquer de splendides (12 passes décisives). Et il est doublé d’un footballeur on ne peut plus sympathique, exemplaire. La CAF vient ainsi de récompenser la qualité, le fair-play devenu footballeur. Et cette race de travailleurs en short et godasses à crampons ne courent pas les rues.
Il reste à Sadio Mané d’autres couronnes. Il essayera de les conquérir. Il n’est ni champion d’Angleterre, ni champion d’Afrique, mais ce qu’il pourra obtenir avec Liverpool, il ne le pourra peut-être pas avec l’équipe nationale du Sénégal. En Afrique, le pays de la Téranga, le Sénégal, est un nain parmi les nains. Un pays vierge de couronne continentale majeure, en clubs comme en nations. La seule auréole de Sadio Mané ne suffira peut-être pas à lui assurer une consécration continentale.

Guy-Saturnin MAHOUNGOU

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

19 septembre 2020, 16: 33

Editorial

EN PANNE

Plus les années passent et plus le problème complexe de l’alimentation en électricité se fait toujours prégnant. Les centrales hydroélectriques du pays sont devenues plus nombreuses. Nous avons une centrale à gaz à Pointe-Noire. Et les projections laissent aussi le champ libre à la possibilité de renforcement de nos capacités en la matière, ne serait-ce qu’avec la construction, enfin, du barrage de Sounda, dans le Kouilou.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (20 409)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (8 643)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • ECONOMIE : L’année 2020 sera marquée par une forte dégradation (lasemaineafricaine) (6 316)
    Le Comité national économique et financier (CNEF) a tenu mardi 21 juillet 2020 à Brazzaville, sa deuxième session ordinaire de cette année, à la direction nationale de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC). La dernière remonte au 15 mai dernier. Les travaux ont été placés sous la présidence de Ludovic Ngatsé, ministre délégué […]

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 632
  • 16 792
  • 1 211
  • 900
  • 3
  • 9
  • 1
  • 19 septembre 2020
Lorem efficitur. libero. commodo mi, consequat. elit. ut id Praesent Donec