Sélectionner une page

Musique : Qu’est devenu Boniface Mazonga «Johnny» de SBB?

Musique : Qu’est devenu Boniface Mazonga «Johnny» de SBB?

De nationalité congolaise, Boniface Mazonga, «Johnny» pour les fans, est à 68 ans, artiste-musicien, arrangeur, auteur-compositeur. Mais il a été aussi chauffeur aux services des pompes funèbres de Brazzaville où il a pris sa retraite. Il se compte aussi parmi les solistes virtuoses.

Johnny a contracté le virus de la musique à l’âge de quinze ans, au sein du jeune ensemble «Les Ndombés» de Moukoundzi-Ngouaka, alors qu’il était encore au collège. Il avait comme instruments les objets de récupération.
Animé par l’esprit de la perfection, il va rouler successivement sa bosse dans les groupes Konga-Fiesta, Vox Négro, Cercul Jazz, Los Batchicha, Tembo, pour finir au Super Boboto de Brazzaville (SBB).
Au regard de son maniement hors pair de l’instrument à six cordes, les fans lui ont attribué le pseudonyme de «Johnny», à l’image du légendaire guitariste américain Johnny Pacheco, initiateur de la salsa.
En séjour de travail à Brazzaville, Jean Bedel Bokassa, alors chef de l’Etat centrafricain, en manque de guitaristes chevronnés et expérimentés dans son pays, l’amène à Bangui pour faire partie de son orchestre «Fiesta Tropica». Il y est resté plus d’une décennie.
Rentré au bercail, dans les années 70, il réintègre le SBB, aux côtés d’Ange Linaud, Fulgence Bouanga, Mienandi Michou, Amédée Kibouilou, Passy-Jo, François Ngavouka «Ringo» (chanteurs), Jean Mayindou «Pirate» (guitare rythmique), André Kinzonzi «Dusoleil» (bassiste), Auguste Fall (drummer), Jean Saïdou, Aaron Mbaki, Houla Bruno (saxophonistes) et autres.
Johnny Mazonga a contribué fortement au rayonnement du Super Boboto de Brazzaville, tant au niveau national qu’international.
En 1974, Verkys Kiamwangana, attiré par son talent incommensurable lors d’un enregistrement au studio Vévé de Kinshasa des chansons ‘’Gaby Gaby’’ et ‘’Tissa’’, l’extirpe du groupe en catimini. Le succès réalisé par Johnny au sein de l’orchestre Vévé demeure patent, à telle enseigne que son départ a causé le déclin de ce groupe. Bien mal acquis….!
Revenu dans SBB en 1976, Johnny caresse le rêve de suivre Fidèle Zizi, Tanawa, Master Mwana Congo à Paris, en France. Mais, peu avant la réalisation de ce rêve, il est recruté à la Mairie de Brazzaville, en qualité de chauffeur au service des pompes funèbres. Il crée, en compagnie de Louli Madéra, l’orchestre Mairie music, qui, malheureusement, s’est disloqué après la Conférence nationale souveraine de 1992.
Parmi ses œuvres qui ont fait tabac, on peut citer ‘’Tissa’’, ‘’Sissi’’, et ‘’Ma Hélé’’.
Durant sa carrière musicale, Johnny a accompagné plusieurs groupes musicaux: Comega Music, Bana Ouenzé, Matalanza, etc.
Johnny, qui vit au quartier Kibina, à Brazzaville, caresse le rêve de ressusciter le SBB, avec Fulgence Bouanga, Gabriel Tenga, Auguste Fall, Ange Pouabou. Ce, grâce à l’appui financier d’André Kinzonzi «Dusoleil Krunganga», encore en séjour en France.

Equateur Denis NGUIMBI
N.B. Toute personne qui désire avoir toutes les chansons produites par le SBB est priée d’appeler au n° 05 537 56 13

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 avril 2021 18 h 50 min

Editorial

Dans l’attente

Dans quelques jours, ou dans quelques semaines». C’est ainsi que le Président de la République nous a annoncé la formation attendue du nouveau Gouvernement du pays. Dans son discours d’investiture le 16 avril dernier, au Palais du Parlement, le Président de la République s’est cru obligé de tempérer les attentes de tous ceux qui espèrent être ou rester ministres, sans se montrer plus précis dans les délais.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (173 790)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (82 515)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (54 863)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 23
  • 11 208
  • 15 694
  • 392 314
  • 21 avril 2021