Sélectionner une page

Projet Lisungi-système de filets sociaux : Paiement des allocations COVID-19 aux populations de Mfilou, Madibou et Djiri

Projet Lisungi-système de filets sociaux : Paiement des allocations  COVID-19 aux populations  de Mfilou, Madibou et Djiri

Pour relever tant soi peu les familles vulnérables congolaises à la suite de la pandémie de COVID-19 qui a paralysé plusieurs secteurs d’activités, le Gouvernement entreprend depuis quelques mois le paiement d’une allocation dite COVID-19, dans le cadre du projet Lisungi. Elle est de 50.000 F.CFA par famille. Depuis le 15 janvier dernier, c’est le tour des ménages de trois arrondissements de Brazzaville: Mfilou (7e arrondissement), Madibou (8e) et Djiri (9e).

La mairie de Mfilou a abrité la cérémonie officielle de lancement de cette paye de l’allocation sous les auspices de la ministre des Affaires sociales, Antoinette Dinga Dzondo assistée de son homologue des Postes et de l’économie numérique, Léon Juste Ibombo ainsi que des administrateurs-maires des arrondissements sus-cités. Le ministère des Affaires sociales a mis en place une stratégie axée sur la protection sociale adaptative. Pour cibler les ménages, plusieurs étapes ont été franchies. Entre autres, la formation des autorités de base, les inscriptions des ménages, la réalisation des enquêtes. A l’issue du processus, les résultats obtenus se déclinent ainsi: à Mfilou, sur 52.427 ménages soumis au comité de certification, 37.676 ont été jugés éligibles. Sur 46.795 à Madibou, 35.158 ont été déclarés éligibles et à Djiri, sur 31.944 soumis au comité, 16.705 ont été éligibles. Pour des raisons de disponibilité financière, seuls les ménages du premier groupe (détresse sociale) sont concernés par cette phase de paiement. Le nombre de ménages par zone est ainsi comptabilisé: Mfilou (19.511 ménages), Madibou (23.529 ménages) et Djiri (6.320 ménages).
Le paiement est effectué par plusieurs agences: Express union, SOPECO, Maouené, MTN et Airtel (deux sociétés de téléphonie mobile).
La ministre A. Dinga Dzondo a exhorté les bénéficiaires à la prudence et à la vigilance car plusieurs arnaqueurs veulent profiter de cette opération. Le coordonnateur du projet Lisungi Alfred Constant Kiakouama, qui a appuyé la ministre des Affaires sociales, a insisté sur deux points: le premier porte sur le paiement électronique et le message d’arnaque qui circule au nom de Lisungi. Dans les messages authentiques de Lisungi, le montant de 50.000 F.Cfa ne fait obligation de verser une quelconque somme ou de communiquer le code pin du compte mobile money du ménage.
Le second porte sur les plaintes. «Nous avons enregistré quelques plaintes des ménages sur la complétude de certaines listes. Nous avons pris des dispositions afin qu’après les paiements actuellement en cours soient examinées et traitées les différentes plaintes. Une provision a été faite pour prendre en charge environ 20.000 ménages dont les plaintes auront été fondées et éligibles», a-t-il rassuré.

Esperancia
MBOSSA-OKANDZE

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 276 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 276 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

24 février 2021 21 h 34 min

Editorial

Un coup K.O. ?

Si les choses restent en l’état, la prochaine élection présidentielle, en mars, aura tout d’une consultation sans grand enjeu. La décision annoncée par l’UPADS, de ne présenter aucun candidat à cette échéance électorale et de n’en soutenir aucun, pourrait ôter tout son crédit à cette consultation majeure. Ce serait même pire qu’un boycott électoral. Car la plupart des grands leaders de l’opposition ont fait savoir leur refus d’aller au vote.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (119 865)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (53 159)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (31 665)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 1 225
  • 2 584
  • 68 933
  • 4 février 2021
Praesent fringilla odio porta. tristique nec dolor. consequat. felis eget