Sélectionner une page

Projet de développement des compétences pour l’employabilité (PDCE) : Le ministre s’imprègne de l’unité de gestion

Projet de développement des compétences pour l’employabilité (PDCE) : Le ministre s’imprègne  de l’unité de gestion

Pour bien comprendre le fonctionnement du département dont il a désormais la charge, Hugues Ngouélondélé, ministre de la Jeunesse et des sports, de l’éducation civique, de la formation qualifiante et de l’emploi a visité mardi 15 juin 2021 l’unité de gestion du Projet de développement des compétences pour l’employabilité (PDCE) relevant de son ministère. Il a été accueilli par son coordonnateur Auxence Léonard Okombi.

Après avoir visité cette unité de gestion en passant par des bureaux, le ministre Hugues Ngouélondélé a souligné: «Je viens de prendre un département. Il est important pour moi de venir voir dans quelle condition travaillent les collaborateurs. Je suis venu prendre contacte avec les autres, parler avec eux, les écouter et puis avancer ensemble pour continuer la marche».
«Le PDCE est un projet du Gouvernement financé par la Banque mondiale. A l’étape actuelle, ce projet est dans sa phase de financement additionnel. C’est un projet qui a commencé depuis 2014 et qui aujourd’hui finance 100 plans d’affaires des jeunes. Une 3e cohorte des jeunes sera lancée et va enrôler 5000 jeunes pour des formations sur Brazzaville et Pointe-Noire», a indiqué Auxence Léonard Okombi.
Le coordonnateur du PDCE attend du ministre la poursuite du travail déjà amorcé. «L’avenir de ce Projet est de le transformer progressivement au programme pour que celui-ci ne s’arrête pas seulement sur Brazzaville et Pointe-Noire, mais s’étendre sur l’ensemble du territoire national», a-t-il dit.
Le PDCE vise à promouvoir l’acquisition et le renforcement des compétences à l’emploi et à l’entreprenariat pour les jeunes vulnérables vivant en zones urbaines et périurbaines de Brazzaville et de Pointe-Noire. Dans sa phase initiale, ce Projet devrait bénéficier à 15 000 jeunes avec la prise en compte du genre. Après sa restructuration intervenue en février 2017, la cible du projet a été ramenée à 6500 jeunes à former. Pour tenir compte de la demande de plus en plus croissante des jeunes aux offres de formations délivrées par le PDCE, cette cible a été à nouveau réévaluée pendant les négociations du financement additionnel en 2019 pour la fixer à 10.000 jeunes formés.

A.N’K-K

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

29 juillet 2021 19 h 43 min

Editorial

10 ou 40% ?

Avant, cela nous scandalisait. Puis, cela a étonné. Aujourd’hui que nous sommes blasés, on hausse les épaules et on passe à autre chose. La pratique de réclamer 10% d’un marché ou d’un service, du plus important au plus banal, s’est incrustée dans le paysage.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 5
  • 2 138
  • 1 991
  • 350 696
  • 28 juillet 2021