Sélectionner une page

PROCHAIN MONDIAL DE HANDBALL : Les Africains auront fort à faire

PROCHAIN MONDIAL DE HANDBALL : Les Africains auront fort à faire

Les dés sont jetés et la composition des groupes qualifiés pour le premier Championnat du monde de handball de l’histoire à 32 équipes au lieu de 24 est désormais connue. Le moins que l’on puisse dire est que la majorité des représentants africains est mal lotie.
La Fédération internationale de handball (IHF) a organisé le samedi 5 septembre dernier le tirage au sort de ce Mondial 2021 que l’Egypte abritera du 4 au 31 janvier 2021 (au Caire et en Alexandrie) . Il s’agit du 3è Championnat du monde abrité par un pays africain après les éditions de 2005 en Tunisie et 2009 en Egypte. Cette édition est aussi la première à se tenir hors de l’Europe depuis 2015.
Les champions d’Afrique en titre égyptiens – qui avaient le droit de choisir leur groupe, en tant que nation hôte – ne sont pas les seuls à être plutôt bien servis: les Tunisiens auront certes fort à faire avec les Espagnols, mais ils ont l’expérience nécessaire pour s’extraire du groupe B et disputer le deuxième tour de la compétition.
Le groupe F dans lequel se trouve le Maroc offrira une affiche 100% maghrébine. Algériens et Marocains se retrouvent en effet dans la même poule que celle du Portugal et de l’Islande.
Le Cap-Vert (groupe A), l’Angola (groupe C) et surtout la RD Congo (groupe D) ont, quant à eux, été moins bien lotis. Les Congolais auront ainsi le redoutable privilège d’affronter rien moins que le Danemark, champion du monde en titre!
Les trois premiers de chaque groupe se qualifieront pour le tour principal qui se jouera avec 24 équipes.
Lors du tour principal, les 24 sélections seront réparties en 4 groupes de 6 équipes. Le premier et le deuxième de chaque groupe passeront à la phase des huitièmes de finales qui se déroulera selon la règle d’élimination directe.
A rappeler que le Championnat du monde masculin de handball réunit tous les deux ans l’élite mondiale. Une seule nation non-européenne a terminé sur le podium d’un championnat du monde : le Qatar, en 2015. Avec six titres remportés depuis 1995, la France est la sélection la plus titrée. Le dernier titre a été remporté par le Danemark en 2019 en Allemagne et au Danemark.
J.Z.

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

25 septembre 2020, 03: 52

Editorial

MUTATIONS?

Ni les quatre ans passés depuis les dernières élections, ni la période de confinement que nous venons de subir ne semblent avoir prise sur nous. Oui, nous nous plaignons bien des gênes occasionnées par les masques contre la COVID-19, dénonçons l’inutilité du couvre-feu nocturne, donnant à voir l’impossibilité à maintenir une distanciation dans les marchés, les guichets et les quartiers. Mais dans la réalité, l’impact profond que nous étions en droit d’attendre d’un tel chambardement du monde a du mal à se dessiner.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (22 033)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (9 821)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (6 914)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 36
  • 22 094
  • 1 795
  • 938
  • 3
  • 10
  • 1
  • 23 septembre 2020
neque. Nullam nunc tempus facilisis quis,