Sélectionner une page

PRESSE : Philippe Mvouo satisfait du travail des médias pendant l’élection présidentielle

PRESSE : Philippe Mvouo satisfait du travail  des médias pendant l’élection présidentielle

Le président du Conseil supérieur de la liberté de communication Philippe Mvouo a fait un point de presse sur le traitement de l’information pendant l’élection présidentielle des 17 et 21 mars 2021. Devant un parterre de journalistes, il s’est réjoui du professionnalisme des médias durant l’élection présidentielle. A l’hôtel de l’Association des conférences épiscopales de la région Afrique centrale (ACERAC), à Brazzaville, vendredi 2 avril 2021, l’orateur a exprimé sa satisfaction pour un évènement qui n’a pas connu de heurts ou des difficultés majeures.

Philippe Mvouo, pendant près d’une heure, s’est appesantit sur le climat calme du déroulement de l’élection présidentielle. Le président du Conseil a rappelé l’action menée par le Conseil pendant les périodes de précampagne et électorale auprès des acteurs politiques pour une élection apaisée et éviter les attitudes anticiviques. Pour Philippe Mvouo, «mieux vaut prévenir que guérir». Pour Prévenir, le conseil avait entrepris d’organiser une campagne de sensibilisation des acteurs politiques avec pour thème «La communication politique».
Entourée de toutes ces précautions, la couverture médiatique de l’élection présidentielle a atteint un niveau satisfaisant. «Nous avons réussi un pari, parce que les journalistes ont appliqué tant soit peu les mesures et les décisions prises, ainsi que les directives édictées par le Conseil». Il a aussi souligné que toute campagne implique un travail de régulation en vue d’aboutir à tenir les équilibres qui permettent de faire circuler un air de paix. Philippe Mvouo a adressé des félicitations aux journalistes pour ce rôle joué. Mais, le conférencier a déploré le fait que les médias n’aient pas creusé, relayé, diffusé les messages de quelques candidats qui avaient présenté leur projet de société. Il y eu déficit de reprise professionnelle à travers des débats, des commentaires, afin de bien tamiser, décortiquer les déclarations pour que le public s’imprègne mieux de la pensée, de l’idéal projeté du projet de société du candidat. Le rôle attendu à ce niveau n’a pas été au rendez-vous. Philippe Mvouo, au nom du Conseil, a exprimé son amertume de ce constat, parce que cette élection a été la plus pauvre en matière de débats. Pour ce déficit, la faute a incombé aux journalistes, a-t-il insisté. La communication politique a été apaisée, avec l’absence d’insultes entre les candidats. «Le jugement que nous portons dans la globalité a été un discours apaisé».
A la fin du point de presse, il a été observé une minute de silence en mémoire de Justine Yombi, journaliste, directrice générale de Radio Liberté et du journal «Le Souverain», décédée le 27 mars à Brazzaville, d’une suites d’une maladie.

Philippe BANZ

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 11 h 37 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 898)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 193)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 724)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 12
  • 5 220
  • 13 289
  • 425 921
  • 16 mai 2021