Sélectionner une page

PRÉSIDENTIELLE AU TCHAD : Idriss Déby s’achemine vers son sixième mandat

PRÉSIDENTIELLE AU TCHAD : Idriss Déby s’achemine vers son sixième mandat

L’élection présidentielle tchadienne est prévue au début du mois d’avril prochain. Le lancement de la campagne en vue de séduire les électeurs, a eu lieu samedi 13 mars dernier. La plupart des opposants de taille étant absents, Idriss Déby Itno, semble bien parti pour un sixième mandat le 11 avril 2021.
Pour le lancement de sa campagne, le président-candidat à sa propre succession a tenu un grand meeting, samedi 13 mars à N’Djamena la capitale devant un public acquis à sa cause.
Le chef de l’Etat tchadien défend ses trente années de règne, sans faire allusion à son bilan économique, mais mettant en avant les aspects sécuritaires et diplomatiques.
Sur la contestation qui augmente dans le pays, depuis des semaines et malheureusement, matées régulièrement par les forces de l’ordre et de sécurité.
S’adressant à la foule, le président sortant, explique que les opposants «doivent comprendre que la démocratie n’est pas du désordre».
Sûr de sa victoire Idriss Déby invite les occidentaux à envoyer autant d’observateurs qu’ils souhaitent. Et à l’opposition qui est très active sur les réseaux sociaux depuis l’extérieur du Tchad, il lance que «certain croient encore aujourd’hui que ceux qui nous ont colonisé hier, peuvent encore changer les choses au Tchad» avant de conclure par une virulente diatribe en langue arabe locale.

Gaule D’AMBERT

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 avril 2021 18 h 26 min

Editorial

Dans l’attente

Dans quelques jours, ou dans quelques semaines». C’est ainsi que le Président de la République nous a annoncé la formation attendue du nouveau Gouvernement du pays. Dans son discours d’investiture le 16 avril dernier, au Palais du Parlement, le Président de la République s’est cru obligé de tempérer les attentes de tous ceux qui espèrent être ou rester ministres, sans se montrer plus précis dans les délais.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (173 772)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (82 512)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (54 854)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 23
  • 10 798
  • 15 694
  • 391 904
  • 21 avril 2021