Sélectionner une page

PRESIDENTIELLE 2021 : Le REDHAC émet des réserves

PRESIDENTIELLE 2021 : Le REDHAC émet des réserves

La représentation Congo du Réseau des défenseurs des droits humains en Afrique centrale (REDHAC) a organisé mercredi 18 mars2021, une formation des observateurs électoraux sur la documentation et le reporting des violations des droits humains pour la tenue d’une élection présidentielle juste, équitable et honnête en République du Congo. La formation a eu lieu au siège de la section Congo du REDHAC à Brazzaville. Sous l’encadrement des observateurs a été assurée par Mme Maximilienne Ngo Mbe, directrice exécutive du REDHAC.

L’Objectif visé était de renforcer les capacités des défenseurs des violations des droits humains pendant le processus électoral. Vingt défenseurs (femmes et hommes) ont été formés pour l’observation du processus électoral. A l’issu de de cette session, le REDHAC a exprimé sa préoccupation quant à la tenue d’une élection présidentielle juste, équitable et honnête. Il est constaté que le processus de révision des listes électorales engagé n’a pas permis de mettre fin à certaines irrégularités. Ces listes sont identiques à celles datant de plusieurs décennies sans changement. Cette situation n’est pas de nature à garantir la maitrise effective du corps électoral.
En prenant la décision de procéder au vote anticipé de la force publique, le Gouvernement n’a pas rassuré l’opinion sur les conditions d’observation de ce scrutin spécial, ainsi que sur les précautions prises pour éviter que ces personnes ne puissent plus figurer sur les listes électorales au scrutin du 21 mars 2021.
Le maintien du couvre-feu pose aussi la question de la marge de manœuvre laissée aux observateurs indépendants pour les opérations de dépouillement, lorsqu’on sait que cela va au-delà de l’heure prévue pour le couvre-feu. Le REDHAC est également inquiet des menaces et des représailles à l’encontre des défenseurs des droits humains, des journalistes et des acteurs de la société civile.
Au regard de ces dérives, le REDHAC a émis des réserves sur la tenue d’une élection présidentielle transparente, juste et équitable.

P. B.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 avril 2021 18 h 09 min

Editorial

Dans l’attente

Dans quelques jours, ou dans quelques semaines». C’est ainsi que le Président de la République nous a annoncé la formation attendue du nouveau Gouvernement du pays. Dans son discours d’investiture le 16 avril dernier, au Palais du Parlement, le Président de la République s’est cru obligé de tempérer les attentes de tous ceux qui espèrent être ou rester ministres, sans se montrer plus précis dans les délais.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (173 761)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (82 507)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (54 845)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 15
  • 10 512
  • 15 694
  • 391 618
  • 21 avril 2021