Sélectionner une page

PRÉSIDENTIELLE 2021 : La place des artistes, écrivains et autres musiciens dans le projet de société de Denis Sassou-Nguesso

PRÉSIDENTIELLE 2021 : La place des artistes, écrivains  et autres musiciens dans le projet  de société de Denis Sassou-Nguesso

Au cours d’une rencontre culturelle riche en sons et en couleurs lundi 15 mars 2021 à la Case de Gaulle, à Brazzaville, Mme Ebina Ekambi, représentant Mme Lydia Mikolo, cheffe de division de campagne du candidat Denis Sassou-Nguesso, chargée des relations avec les organisations de la société civile et des associations professionnelles, a affirmé que les artistes, écrivains et autres musiciens occupent une place de choix dans le projet de société du candidat à l’élection présidentielle du 21 mars 2021, Denis Sassou-Nguesso. C’était en présence, entre autres, de deux grands noms de la musique congolaise, Michel Boyibanda et Chairman Jacques Koyo.

Dans son projet de société «Ensemble, poursuivons la marche», Denis Sassou-Nguesso a réservé un message important aux chevaliers de la plume, aux artistes et aux musiciens, notamment dans l’axe 7, à la page 52. Il s’agit, en fait, de la redynamisation de la vie culturelle nationale. La culture, c’est notre tradition, nos croyances, nos œuvres d’arts et notre patrimoine matériel et immatériel. Dans ce document, le candidat fait une projection sur l’édification de nouvelles infrastructures, la formation aux métiers de la culture, la promotion, le développement des produits culturels et le renforcement des dispositifs juridiques de valorisation et d’accompagnement de la culture.
Face à cet optimisme clairement affiché, les artistes ont fait aussi entendre leur cri du cœur. Michel Boyibanda et Chairman Jacques Koyo ont, en synergie, exprimé leur ras-le- bol : les musiciens sont abandonnés à leur triste sort, leur quotidien est impacté par la COVID-19 qui ne leur permet plus de se produire, de faire face aux factures d’eau, d’électricité et d’assurer le panier de la ménagère.
Mais en dépit des difficultés qui se sont accrues, les musiciens et les artistes perçoivent des signaux positifs dans le projet de société du candidat de la majorité présidentielle.
Un autre temps fort de cette rencontre a été la signature du livre d’or, une sorte de pacte social avec le candidat Denis Sassou-Nguesso, par un échantillon de participants ; document qui, a-t-on promis, lui sera remis en main propre.
Au terme de cette cérémonie, Mme Ebina Ekambi, visiblement émue par cet engagement, a rassuré son auditoire de ce que leurs doléances seront prises en compte.

V.G.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 avril 2021 18 h 53 min

Editorial

Dans l’attente

Dans quelques jours, ou dans quelques semaines». C’est ainsi que le Président de la République nous a annoncé la formation attendue du nouveau Gouvernement du pays. Dans son discours d’investiture le 16 avril dernier, au Palais du Parlement, le Président de la République s’est cru obligé de tempérer les attentes de tous ceux qui espèrent être ou rester ministres, sans se montrer plus précis dans les délais.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (173 790)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (82 515)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (54 863)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 25
  • 11 277
  • 15 694
  • 392 383
  • 21 avril 2021