Sélectionner une page

Première édition du prix d’excellence Kiboba d’or : Deux lauréats primés par l’ONG ‘’Le livre du Congo blanc’’

Première édition du prix d’excellence Kiboba d’or : Deux lauréats primés par l’ONG ‘’Le livre du Congo blanc’’

L’ONG ‘’Le livre du Congo Blanc’’ que dirige Dubblon Garcel a initié un prix d’excellence dénommé «Kiboba d’or» pour récompenser les personnes du 3e âge ayant rendu des loyaux services à la société. Sa première édition s’est déroulée le 1er octobre dernier à la préfecture de Brazzaville. Une journée consacrée au plan international aux personnes âgées. L’humanité célébrait ce jour-là sa 30e édition.

Pour la première édition, deux hommes, Samuel Corneille Youmbah et Antoine Iboua Makita, ont reçu leur distinction des mains de Dubblon Garcel, secrétaire général de cette organisation.
Le prix d’excellence ‘’Kiboba d’or’’ est une émulation du citoyen âgé du monde. Il est décerné à toute personne physique et à toute personne morale dont les efforts au service du mieux-être collectif ont marqué le temps.
Attribuée à quiconque, sans distinction d’origine, de race, d’idéologie politique ou religieuse, de sexe, de rang social ou de toute autre appréciation similaire, cette distinction vise la promotion et la protection de la personne âgée nominée. Il est une garantie pour la durée et la qualité de vie du bénéficiaire. Puisque ce prix, a expliqué le secrétaire général de l’ONG, consacre un certain nombre d’avantages aux bénéficiaires. Entres autres, l’accès au logement, à l’eau et aux besoins quotidiens; l’apport financier et la protection juridique. L’ONG a prévu un conseil de six avocats qui veilleront aux intérêts juridiques de ces personnes, a-t-il affirmé.
La distinction de Samuel C. Youmbah est le fruit du travail réalisé dans les avancées administratives de Brazzaville entre 2002 et 2017. Réceptionnant le prix, le bénéficiaire a souhaité que cette ONG s’enracine pour que d’autres personnes de sa catégorie soient reconnues. Aussi a-t-il promis travailler avec cette organisation pour la pérennisation de ce prix qu’il a qualifié d’intéressant.
Congratulé pour sa contribution aux avancées de l’identification civile au Congo précisément pour l’introduction de la carte d’identité biométrique entre 1996 et 1997, Antoine Iboua Makita s’est dit ému d’avoir été retenu sur 251 candidatures. Nous sommes devenus les ambassadeurs de l’ONG, a-t-il confié.
Le «Prix d’excellence kiboba d’or» sera désormais décerné aux lauréats le 1er octobre de tous les ans.
A noter que ‘’Le livre du Congo blanc’’ a été créé le 23 novembre 2010 dans le but d’œuvrer pour le développement socio-humanitaire et la préservation de l’environnement.

Germaine NGALA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 75 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 75 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

29 octobre 2020 12 h 25 min

Editorial

LE CHU, UN VAUDEVILLE !

Il y a littéralement du vaudeville dans ce qui se passe de jour en jour au CHU. Notre plus grand hôpital est présenté comme le miroir de ce que nous pouvons faire de mieux au service de la santé au Congo depuis Brazzaville. Malheureusement il est aussi, résolument, le condensé de nos médiocrités les plus absurdes. Ou peut-être la préfiguration du Congo qui sera. Musèlements, insultes, décisions prises un lundi et contredites le mardi, personnel pérorant au nom d’un meilleur service mais donnant l’impression de vouloir n’en faire qu’à sa tête.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (29 957)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (15 172)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (12 494)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 637
  • 44 991
  • 5 399
  • 1 225
  • 4
  • 12
  • 1
  • 25 octobre 2020
id, vulputate, ipsum felis sit pulvinar Nullam