Sélectionner une page

Postulation Générale de la Congrégation des Carmes Déchaux : Le père Marco Chiesa succède au père Romano Gambalunga

Postulation Générale  de la Congrégation des Carmes Déchaux : Le père Marco Chiesa  succède au père Romano Gambalunga

La Curie généralice de l’Ordre du Carmel Déchaussé a depuis le mois de mars 2021, nommé le père Marco Chiesa, de la Province de Gènes, nouveau postulateur général en remplacement du père Romano Gambalunga, qui avait entre autres, la charge du dossier de la Cause du bon Cardinal Emile Biayenda introduite à Rome par l’Eglise du Congo. Lors de la passation des consignes, les autorités de cette congrégation ont remercié chaleureusement ce dernier pour son temps de service à la Curie Généralice.
Dans un message adressé à M. Grégoire Yengo Diatsana, secrétaire de la Cause de Béatification et de Canonisation du Cardinal Emile Biayenda, le révérend père Romano Gambalunga a dit: «en accord avec Mgr Anatole Milandou, je continuerai à suivre le travail commencé jusqu’à son aboutissement. Notre collaborateur le père Innocent Hakizimana est en train de terminer la rédaction de la partie fondamentale de la Positio sur le martyre, qui s’appelle «Informatio». À toute la chrétienté du Congo-Brazzaville et même ceux de l’étranger, je vous demande de continuer à prier avec confiance et merci pour l’amour que le peuple congolais à envers le Servant de Dieu Emile Cardinal Biayenda.»
Le père Marco Chiesa qui succède au père Gambalunga est né en 1976 à Crema. Il a émis ses premiers vœux en 1996 et a été ordonné prêtre en 2002. Il est licencié en Liturgie de l’Institut Pontifical Saint Anselme.
Pendant plusieurs années, il a été éducateur et professeur au «Seminario di Gesù Bambino» d’Arenzano, ainsi qu’auprès de plusieurs Instituts et Facultés ecclésiastiques.

Grégoire YENGO DIATSANA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

29 juillet 2021 20 h 36 min

Editorial

10 ou 40% ?

Avant, cela nous scandalisait. Puis, cela a étonné. Aujourd’hui que nous sommes blasés, on hausse les épaules et on passe à autre chose. La pratique de réclamer 10% d’un marché ou d’un service, du plus important au plus banal, s’est incrustée dans le paysage.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 3
  • 2 204
  • 1 991
  • 350 762
  • 28 juillet 2021