Sélectionner une page

PORTRAIT : Barbara Kanam, une chanteuse attachée aux droits de la femme

PORTRAIT : Barbara Kanam, une chanteuse attachée aux droits de la femme

Barbara Kanam Mutund est une autrice, compositrice, interprète et productrice de musique congolaise. Au fil des années, elle a gravi des échelons dans le milieu des artistes-musiciens de son pays la République Démocratique du Congo (RDC) et du continent à travers sa voix et ses magnifiques œuvres. Chanteuse à la voix cristalline et pénétrante, elle est née le 27 septembre 1973 à Bukavu, au Zaïre (aujourd’hui RD Congo), et issue d’une famille de douze enfants, dans la Province du Sud-Kivu. Elle a effectué une partie de ses études à l’Ecole Belge de Kinshasa, puis à Lubumbashi pour obtenir un diplôme de fin d’études secondaires à l’Ecole belge de Kolwezi, deuxième ville économique du pays, avant d’entamer des études universitaires en Afrique du Sud et en Côte d’Ivoire.
Après des études en commerce international, elle découvre le chant en 1993 au sein de l’orchestre Dévotion et perfectionne sa technique vocale dans la prestigieuse école Psalmody Academy and Rhema Bible School de Johannesburg (Afrique du Sud). Elle apprend, par la même occasion, à jouer de la guitare. Au bout de 13 mois, elle crée son répertoire acoustique pour une tournée appelée ‘’One Woman Acoustic Show’’ jouée en RD Congo et en Afrique du Sud, en 1995.
En 1998, elle rencontre Alpha Blondy et Koné Dodo, lors d’un concert à Abidjan qui donnera naissance à son premier album aux sonorités gospel, ‘’Mokili’’, en 1999. L’artiste passe pour la première fois à la télévision devant Ernest Adjovi, fondateur des Koras Awards dont elle sera invitée.
2000 est une année glorieuse, la jeune diva connaît les joies de la maternité et s’installe en France.
Après deux ans de pause, elle reprend sa carrière musicale et sort son deuxième album ‘’Teti’’, en 2003. C’est une entrée fracassante dans l’univers des musiques du monde qui lui ouvre les portes de la notoriété internationale, avec le single ‘’Bibi Madeleine’’, en hommage à sa grand-mère.
Fort de ce succès, elle remporte le Kora du Meilleur Espoir féminin et le titre réédité paraît en 2005. Elle débute la promotion de l’album ‘’Teti’’ en RD Congo. En 2008, elle lance son propre label Kanam Music. En 2009, sort ‘’Karibu’’, où elle renoue avec ses racines congolaises. 2015 est l’année de parution de l’album ‘’Zawadi’’. Ensuite, s’enchaînent, en 2019 et 2020, deux titres: le premier, ‘’Bouger’’, est un morceau d’afrobeat avec un message incitant au travail; le second, ‘’Flèche’’, mélodie des anges interprétée par une voix pénétrante, fait revivre les nostalgies de la rumba congolaise.
L’artiste écrit, compose et produit la musique sous son propre label, Kanam Music. Elle est considérée en Afrique comme l’une des plus belles voix féminines. A travers sa discographie richement variée, elle véhicule des valeurs de paix, d’amour, de bonheur et d’autres faits de société qui interpellent, sensibilisent, mobilisent et appellent à l’action.
Consciente de la richesse musicale congolaise et africaine, elle reste ouverte à toutes les sensibilités musicales. Ce qui l’a conduit à des featurings avec des grandes figures de la chanson dans le monde: Papa Wemba, dans ‘’Triple options’’; Fally Ipupa, dans ‘’100% love’’; Jacob Desvarieux, Edgar Yonkeu, Sergeo Polo, dans ‘’Amour à deux, amour à vie’’; Angèle Asselé, dans ‘’Les parasites’’…
Environ vingt-huit prix et distinctions lui ont été octroyés par diverses organisations, notamment le Diplôme de mérite ‘’Doctor Honoris causa’’, de l’Université de Miami (Etats-Unis) en 2019.
Femme et mère engagée dans l’humanitaire, Barbara Kanam porte, depuis des années, au cœur de son parcours, l’initiative de la Fondation qui porte son nom. Elle est consciente des vrais problèmes de ces deux catégories sociales.

Alain-Patrick MASSAMBA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 276 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 276 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

1 commentaire

  1. Audifax

    Le portrait consacré à la chanteuse Barbara Kanam Mutund de Mr Alain-Patrick Massamba relève du plagiat le plus abject. Copier coller mot pour mot de la biographie de l’artiste par l’encyclopédie en ligne Wikipedia.

Heure de Brazzaville

24 février 2021 21 h 47 min

Editorial

Un coup K.O. ?

Si les choses restent en l’état, la prochaine élection présidentielle, en mars, aura tout d’une consultation sans grand enjeu. La décision annoncée par l’UPADS, de ne présenter aucun candidat à cette échéance électorale et de n’en soutenir aucun, pourrait ôter tout son crédit à cette consultation majeure. Ce serait même pire qu’un boycott électoral. Car la plupart des grands leaders de l’opposition ont fait savoir leur refus d’aller au vote.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (119 875)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (53 164)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (31 669)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 1 237
  • 2 584
  • 68 945
  • 4 février 2021
amet, massa mi, velit, porta. Donec quis, leo id nec