Sélectionner une page

PORT DE GALONS A LA POLICE : Les policiers exhortés à plus d’abnégation et de professionnalisme 

PORT DE GALONS A LA POLICE : Les policiers exhortés à plus d’abnégation et de professionnalisme 

Un échantillon d’officiers et sous-officiers évoluant à la Direction générale de la Police (DGP) ont porté leurs galons au titre du premier trimestre de cette année. C’était le samedi 10 janvier 2020 à Brazzaville, au cours d’un rassemblement régimentaire couplé à un repas de corps, placé sous le patronage du général de police de deuxième classe, Jean-François Ndengué, directeur général de la Police. Qui a invité les policiers à plus d’abnégation et de professionnalisme dans leurs missions régaliennes.

Pour la circonstance et s’agissant des promus, il a été question d’un lieutenant-colonel, de deux commandants, de quatre capitaines, huit lieutenants, et de nombreux sous-officiers, tous jugés dignes par la hiérarchie de la Police.
S’adressant aux officiers et sous-officiers de la DGP, le général Ndengué leur a rappelé quelques-unes des missions fondamentales de la Police, bras séculier de l’Etat, à savoir : protéger les personnes et les biens ; garantir la sûreté et la stabilité de l’Etat. « Ceci dit, à toutes les échelles, le Commandement de la Direction générale de la Police suit chacun de vous, pour juger de la qualité de vos états de service, donc, votre contribution à l’accomplissement des missions de notre corporation. Vous avez des devoirs, mais vous avez aussi des droits ».
L’un de ces droits, a-t-il relevé, «c’est l’avancement au grade qui se fait selon les critères objectifs de durée, de diplôme, d’assiduité au poste de travail, de conduite éthique, de respect de la déontologie policière, d’excellence et de professionnalisme dans l’exécution des missions. En matière d’avancement, aucune considération subjective n’influence le Commandement ».
Félicitant les nouveaux promus, le général Ndengué leur a fait remarquer que, leur promotion est la reconnaissance de leurs mérites par le commandement. «Considérez-la comme une juste récompense, et surtout, comme un encouragement à viser l’excellence, toujours». Aux non promus, il a dit qu’ils n’ont pas démérité, leur tour viendra. Leurs qualités seront reconnues, et ils en tireront tous les bénéfices, qu’ils ne baissent pas les bras.
Sachant que le Congo est à une année des élections, et la Police a une grande responsabilité pour le bon déroulement de ce processus, le général Ndengué a prévenu : «Je dis que 2020 est une année particulière, au regard des enjeux de paix et de sécurité, à un an de la présidentielle de 2021. Poursuivons avec plus d’abnégation et de professionnalisme nos missions régaliennes, et améliorons sans cesse la qualité de la relation police-population. Donnons le meilleur de nous-mêmes au service de notre pays», a-t-il conclu.
Le clou de cette cérémonie a été marqué par un défilé pédestre et motorisé réunissant l’ensemble des troupes de la Direction générale de la Police.

AP MASSAMBA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 78 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 78 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

1 novembre 2020 2 h 36 min

Editorial

TROUBLE

Nous vivons une époque de grands retournements, où les notions et les concepts ne disent plus la même chose à tous. Telle est considérée valeur revendiquée, qui est une attitude décriée par d’autres. La vie, la mort, surtout en cette approche de la Toussaint que beaucoup assimilent à une fête célébrant la mort, n’aident pas à unifier les principes.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (30 525)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (15 242)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (13 060)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 68
  • 43 220
  • 5 647
  • 1 258
  • 4
  • 12
  • 1
  • 31 octobre 2020
sit Lorem nec risus venenatis, ut non risus. ipsum