Sélectionner une page

Pointe-Noire, Santé : Le centre de chirurgie ambulatoire a ouvert ses portes

Pointe-Noire, Santé : Le centre de chirurgie ambulatoire a ouvert ses portes

Ça y est, c’est fait! Après des mois de travaux de maçonnerie conformes aux standards médicaux et autres, le Centre ponténégrin Raoul de chirurgie ambulatoire situé au centre-ville, dans l’immeuble abritant l’hôtel Migitel, vient d’ouvrir ses portes. Il vient allonger la liste des cabinets de soins médicaux privés dans la ville océane. Il est une initiative du Dr Roger Daniel Dykoka-Ngolo, diplômé en médecine aéronautique, ancien chef des services chirurgicaux de l’hôpital général A. Sicé à la retraite et membre de l’Association française de chirurgie (AFC).
Au cours d’un point de presse animé au centre, le Dr Roger Daniel Dykoka-Ngolo a énoncé les raisons de cette création. «Nous l’avons créé pour améliorer tant soi peu le confort de nos patients, diminuer et écourter la durée de leur séjour à l’hôpital. Chez nous, c’est le patient qui est ambulatoire et non l’acte opératoire». Il s’est voulu rassurant devant l’opinion publique: ‘’le centre dispose d’un personnel qualifié et de grande expérience professionnelle (des médecins chirurgiens, anesthésistes et des paramédicaux) bien outillés en chirurgie’’
Composé d’une salle de réception, d’une salle des malades, d’une salle de soins, d’une salle de réunion, d’une salle d’anesthésie, d’une buanderie, des sanitaires, d’un bloc opératoire et du bureau du docteur, le centre de chirurgie ambulatoire est équipé d’un plateau technique flambant neuf de dernière génération. Il est le tout premier en république du Congo, a conclu le conférencier. Avant d’indiquer qu’il est ouvert à toutes les couches sociales 24 heures sur 24, du lundi au dimanche, et même pendant les jours décrétés fériés.

Equateur Denis NGUIMBI

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 369 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

29 juillet 2021 20 h 23 min

Editorial

10 ou 40% ?

Avant, cela nous scandalisait. Puis, cela a étonné. Aujourd’hui que nous sommes blasés, on hausse les épaules et on passe à autre chose. La pratique de réclamer 10% d’un marché ou d’un service, du plus important au plus banal, s’est incrustée dans le paysage.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 4
  • 2 183
  • 1 991
  • 350 741
  • 28 juillet 2021