Sélectionner une page

POINTE-NOIRE : Inauguration officielle du complexe agroindustriel de la Société des grands Moulins du Phare

POINTE-NOIRE : Inauguration officielle du complexe agroindustriel de la Société des grands Moulins du Phare

Aussitôt après avoir mis officiellement en service trois nouveaux quais au Port autonome de Pointe-Noire, le Président de la République, M. Denis Sassou-Nguesso, a procédé à l’inauguration de la Société des grands Moulins du Phare (SGMP) le 20 février 2020. Située dans l’enceinte portuaire, sur environ 3,1 hectares, la SGMP est un complexe agroindustrielle, filiale du Groupe français SOMDIAA. Son Président directeur général, M. Alexandre Vilgrain, a effectué le déplacement de Pointe-Noire pour assister avec les autorités congolaises à la sortie officielle des premiers sacs de farine et d’aliments de bétail.

Remettons le métier sur l’ouvrage. Comme on dit, cela pourrait être notre devise. En effet, Monsieur le Président de la République, malgré les difficultés, vous avez été le premier à nous accompagner et à nous encourager à investir dans ces moments difficiles que le pays a traversés. Ce complexe agro-industriel en est une preuve. Car, pendant cette crise économique si dure, nous avons trouvé l’énergie et la volonté commune de construire une usine…Je tiens à vous remercier de nous avoir encouragé, protégé, tancé même, et poussé dans nos retranchements, pour nous faire aboutir à des résultats positifs pour le pays et pour nous-mêmes.» C’est en ces termes que M. Alexandre Vilgrain, le Président directeur général du Groupe SOMDIAA, s’est adressé au Président Denis Sassou-Nguesso et à l’auditoire, l’émotion perceptible dans sa voix. C’était à l’occasion de la cérémonie solennelle d’inauguration de la Société des grands Moulins du Phare (SGMP).
Alexandre Vilgrain est donc revenu sur les traces de son père et de ses grands-pères qui, il y a environ six décennies, avaient implanté le Groupe au Congo, à travers la Société industrielle et agricole du Niari (SIAN), devenue Saris-Congo, spécialisée dans la production du Sucre.
De nouveau, le Groupe SOMDIAA a investi au Congo, à travers la Société des grands Moulins du Phare (SGMP). Il s’agit d’un complexe industriel composé, essentiellement, d’un ensemble de six silos de stockage d’une capacité minimum de 18 tonnes, des équipements de manutention, d’une minoterie pour la production de la farine d’une capacité de production de 300 tonnes/jour, pouvant être portée à 900 tonnes/jour, d’une maïserie d’une capacité de production d’aliments de bétail de 50 tonnes/jours. Et du grizt pour les brasseries locales.
Technologiquement, c’est le moulin le plus abouti au monde. Le Groupe SOMDIAA a investi environ 20 milliards de frs CFA dans ce complexe industriel. Cela devrait entraîner un développement considérable de la production du maïs congolais et de l’élevage, de tout l’élevage, car nos produits répondent à tous les besoins, a précisé Alexandre Vilgrain. (Voir détails dans l’interview).
Pour le Ministre Gilbert Ondongo, en charge de l’Industrie, l’implantation de cette usine va réduire l’importation d’aliments de bétail, booster la culture du maïs et l’élevage, et donc réduire aussi l’importation des produits alimentaires. Entendu que le Congo importe, chaque année, pour plus de 200 milliards de frs CFA de produits alimentaires. Produire de la farine, produire de l’aliment de bétail et, enfin, produire du grizt pour les brasseries, c’est la marche vers la diversification de l’économie congolaise, a dit le Ministre.
A la fin de la cérémonie inaugurale, un échantillon de quelques agents de la SOMDIAA et de la SGMP a été décoré et élevé aux différents grades dans l’Ordre du mérite congolais.

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 375 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

3 août 2021 8 h 10 min

Editorial

A notre santé !

Il y a un contraste sidérant à constater, avec l’homme de la rue, que «les deux industries les plus dynamiques du pays» sont la bière et la morgue. Chaque jour que Dieu fait, nous nous donnons en spectacle attablés aux bistrots, seuls ou avec des amis, hommes ou femmes, devant un alignement de bouteilles ou de cannettes bien moussantes dès 9h du matin. C’est d’ailleurs le meilleur indicateur pour savoir si les salaires ont été virés dans les banques.

Lire la suite

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 786
  • 2 639
  • 298 308
  • 1 août 2021