Sélectionner une page

PARTI CONGOLAIS DU TRAVAIL : Une feuille de route pour le comité PCT de Tchiamba-Nzassi

PARTI CONGOLAIS DU TRAVAIL : Une feuille de route pour le comité PCT de Tchiamba-Nzassi

Les membres du Parti congolais du travail (PCT) du district de Tchiamba-Nzassi se sont dotés d’une feuille de route devant guider leurs activités à court terme. C’est le principal résultat de la session inaugurale du conseil du comité du PCT de cette localité, qui a eu lieu le 31 octobre 2020, sous la direction de Mme Antoinette Bikani, membre du comité central du PCT. L’occasion a été aussi mise à profit pour adopter un règlement intérieur.

Suite à sa session inaugurale du 24 octobre dernier, le conseil fédéral du PCT de la ville de Pointe-Noire a dépêché une délégation à Tchiamba-Nzassi pour la tenue de la session inaugurale du comité du PCT de cette localité. C’était le 31 octobre 2020 au complexe hôtelier Edky, sous la direction de Mme Antoinette Bikani, membre du comité central du PCT en charge de la commission de contrôle et de vérification au bureau fédéral.
En raison du respect des mesures barrières contre le coronavirus, seulement une quarantaine de membres étaient invités aux travaux. Ils avaient répondu favorablement à l’appel de Frédéric Claver Mavoungou leur président, qui avait à ses côtés, entre autres, Ernest Christian Makosso, député PCT de la localité.
En union et en harmonie avec le bureau fédéral, le comité du PCT de Tchiamba-Nzassi a adopté le règlement intérieur qui lui était proposé, ainsi qu’une feuille de route. Celle-ci tient lieu d’orientations pour les activités à mener à court terme, c’est-à-dire courant dernier trimestre de l’année 2020. Comme on peut l’imaginer, le contenu de cette feuille de route a trait à la mobilisation des membres du PCT en vue de l’élection présidentielle de mars 2021.
Pour Frédéric Claver Mavoungou, la tenue de cette session inaugurale a constitué une occasion indiquée pour remercier les militants qui lui ont fait confiance, en l’élisant récemment à la tête de leur comité. Une occasion aussi pour témoigner de sa gratitude à l’endroit des instances supérieures du PCT, et surtout de traduire sa satisfaction pour la disponibilité de Mme Antoinette Bikani à diriger les travaux de cette assemblée.
«Je suis satisfaite de l’organisation de cette session et surtout de la mobilisation des militants. Nous devons assurer la présence du PCT sur le terrain, afin de resserrer les liens et concrétiser l’unité du Parti du sommet à la base. Nous devons élargir notre bastion électoral en ne laissant aucun recoin de l’aire géographique de notre département. La victoire à l’élection présidentielle de 2021 est à ce prix», a dit Mme Antoinette Bikani.

Paul TCHIOMVO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 141 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 141 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

1 décembre 2020 0 h 23 min

Editorial

Tout est réglé

Il y a une jurisprudence africaine en matière d’élections. Au moment où nos délégués s’apprêtent à quitter Madingou après leur participation à la concertation politique de Madingou, il ne serait pas inutile de rappeler que, en principe, c’est pour mieux préparer la présidentielle de mars prochain que cette rencontre de trois jours a eu lieu. Mieux préparer, c’est-à-dire ôter sur le chemin de ce scrutin majeur les obstacles qui pourraient conduire à la contestation des résultats.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (52 206)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (22 522)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie forestière : Opter pour une gestion durable des ressources (lasemaineafricaine) (21 027)
    La République du Congo regorge de vastes étendues de forêts qui couvrent une superficie de 22,4 millions hectares soit 65% de son territoire. Les premières exploitations du bois remontent à la période précoloniale. Rosalie Matondo, ministre de l’Economie forestière dresse un bilan satisfaisant en 60 ans. Selon la ministre de l’Economie forestière, l’exploitation des forêts […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 24
  • 1 603
  • 54 221
  • 28 novembre 2020
velit, elit. dictum risus. luctus Lorem facilisis elementum Aliquam commodo ipsum sit