Sélectionner une page

Partenariat public-privé : Signature d’actes d’engagement pour la relance de l’économie

Partenariat public-privé : Signature d’actes d’engagement pour la relance de l’économie

Dans le cadre des accords du Club de Brazzaville, l’Etat congolais a mobilisé des fonds pour apurer la dette intérieure et particulièrement la dette des entreprises. Dans ce contexte, les entreprises bénéficiaires auront l’obligation de réinjecter ces créances dans l’économie, afin de favoriser la relance des activités du secteur privé. C’est ainsi que le Gouvernement congolais représenté par Jean Jacques Bouya, ministre de l’Aménagement, de l’équipement du territoire et des Grands travaux, assisté de Ludovic Ngatsé, ministre délégué au Budget, a signé avec les responsables de trois sociétés chinoises des actes d’engagement relatifs aux modalités d’utilisation de la créance décaissée. C’était le 10 décembre dernier à Brazzaville.

Les sociétés concernées sont: Société China state construction engineering corporation (CSCEC), Société China road and bridge corporation (CRBC) et Zhengwei technique Congo (ZTC).
La CSCEC procèdera à l’exécution des travaux d’urgence et de viabilisation sur la Route Nationale n2, précisément des sections: Djiri-Ingah; Ingah-Etsouali; Etsouali-Oyonfoula; Oyonfoula-Gamboma.
La CRBC s’attèlera à exécuter les travaux d’urgence sur la Route Nationale n2, tronçon Mikalou-pont Djiri, et la 2e sortie nord sur les sections Rond-point Mikalou-pont Djiri y compris la bretelle de la société Ragec et la 2e sortie nord.
Enfin, la ZTC va se focaliser à exécuter les projets d’une usine de transformation du manioc; construire une tour verte et à achever les travaux du siège du ministère de l’Intérieur. «Vous venez de donner le top, il faut que les autres suivent. Merci de faire confiance au Congo et nous allons continuer de travailler ensemble», a indiqué Jean Jacques Bouya après la signature des accords.
A noter que le remboursement de la créance préfinancée se fera selon les mécanismes d’un partenariat public-privé dont les modalités et clauses contractuelles seront définies ultérieurement.

Esperancia
MBOSSA-OKANDZE

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

16 janvier 2021 22 h 03 min

Editorial

Quand commencent les guerres

C’est une lapalissade : tous les événements de notre pays ont, comme tous les faits sociaux, un début et une fin. Mais ils ont surtout une cause et des acteurs. La cause peut être bonne, les acteurs mauvais. La cause peut avoir une finalité noble, mais son déroulé se faire dans la douleur. Au bout de tout, il y a le ressenti de ce qui devait être, de ce qui aurait dû être.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (90 950)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (37 990)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 031)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 4 452
  • 2 853
  • 80 622
  • 16 janvier 2021
ultricies neque. Curabitur sem, leo. consectetur elementum