Sélectionner une page

PAROISSE SAINTE FACE DE JESUS (ARCHIDIOCESE DE POINTE-NOIRE) : Des chrétiens ont reçu le sacrement de confirmation

PAROISSE SAINTE FACE DE JESUS (ARCHIDIOCESE DE POINTE-NOIRE) : Des chrétiens ont reçu le sacrement de confirmation

Le dimanche 11 octobre dernier, l’abbé Roger Florent Khiedi Sambou, curé de la paroisse Sainte Face de Jésus sous l’autorisation de Mgr Miguel Angel Olaverri, archevêque de Pointe-Noire, a administré le sacrement de confirmation à plus d’une cinquantaine de chrétiens. La messe a été animée par les deux chorales mères de la paroisse, Sainte Famille et Sainte Thérèse.

Les nouveaux confirmés autour du curé

La confirmation est le sacrement de la croissance et de la maturité spirituelles, c’est l’achèvement du baptême. Saint Paul dit que la confirmation ravive le don gratuit de Dieu, c’est-à-dire le don qui est en chacun depuis le jour du baptême.
Les lectures du 28e dimanche du temps ordinaire de l’année liturgique A, ont aussi réaffirmé l’importance de la confirmation. C’est pour cela que l’abbé Roger a fait comprendre aux jeunes et aux adultes le don de l’Esprit Saint en leur imposant les mains: ce n’est pas un esprit de peur que Dieu envoie, mais un esprit de force et d’amour. Dieu invite les confirmands à ne pas avoir peur de témoigner leur foi.
«La confirmation, c’est un second souffle, un souffle nouveau, un nouvel élan qui vous est donné gratuitement, sans condition, sans a priori, afin de faire de vous, comme Jésus nous le demande, des simples serviteurs de l’Évangile, c’est-à-dire des disciples qui ne font que leur devoir».
«L’Esprit-vous est donné pour sortir de vous, aller au-devant des autres, faire de votre vie une histoire sainte. L’Esprit vous est donné pour annoncer, à temps et à contre-temps que Dieu est à l’œuvre en notre temps, qu’il ne cesse de susciter des énergies nouvelles, qu’il travaille sans cesse à faire une humanité plus belle», a dit l’abbé Roger Florent.
Après l’homélie, le tour est arrivé pour le rite de la confirmation selon la coutume de l’Eglise et l’appel des confirmands par un catéchiste. Les confirmands ont prononcé leur foi. Et s’en est suivie l’imposition des mains. C’est avec le Saint-Chrême, que l’abbé Roger a marqué le front de chaque confirmé. Chacun est appelé, par l’élan et la joie de sa vie, à répandre la bonne odeur du Christ, à être un témoin authentique du ressuscité afin que le corps du Christ s’édifie dans la foi au Dieu Père, Fils et Esprit.

Madocie Déogratias MONGO

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 134 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 134 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

25 novembre 2020 3 h 08 min

Editorial

Protestants en marche

Au bout d’un synode, une assemblée plénière des dirigeants et de ce que l’on qualifiera de forces vives, l’Eglise évangélique du Congo, EEC, a fini par refaire son unité. Pendant quatre jours, à la paroisse de Makélékélé Matour de Brazzaville, nos sœurs et frères protestants ont lavé leur linge sale en famille, passé en revue les écueils à une annonce fluide de la Parole du Salut, tracé les lignes d’un futur rempli de moins de scories.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (47 179)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (21 042)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (17 624)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 160
  • 2 262
  • 53 177
  • 18 novembre 2020
dictum dolor. ut commodo Sed mattis libero neque.