Sélectionner une page

Paroisse Saint Pie X d’Eragny (France) : Abbé Ange Urbain Folly Ngo: 20 ans de sacerdoce

Paroisse Saint Pie X d’Eragny (France) : Abbé Ange Urbain Folly Ngo: 20 ans de sacerdoce

L’abbé Ange Urbain Folly Ngo va célébrer le 1er octobre 2020, le vingtième anniversaire de son ordination presbytérale. Natif de Dolisie, il est actuellement curé de la paroisse Saint Pie X d’Eragny dans la banlieue parisienne, en France.

Il commence sa vie chrétienne comme servant de messe à Saint Paul de Dolisie de 1978 à 1982. Passionné du service d’autel, il continue à Saint Pierre Claver de Bacongo, à Brazzaville, de 1982 à 1984 et, enfin, à Saint Joseph de Loutété de 1984 à 1985. Son parcours de servant est le reflet de son itinéraire scolaire. En effet, il fait ses études primaires à l’école 31 juillet (actuel lycée Victor Sathoud). Ensuite, il enchaîne dans trois collèges du Congo: le CEG Hô-chi-min (actuel CEG de l’unité) de Dolisie, le CEG Commune de Bacongo à Brazzaville et enfin le CEG de Loutété.
De Loutété, il entre au Séminaire Saint Gabriel de Dolisie en 1985. Il y reste jusqu’en 1989. Il prépare son baccalauréat au lycée de Mouyondzi en 1990. Après Mouyondzi, il suit le programme des Sciences et techniques de la communication à l’Université Marien Ngouabi de Brazzaville de 1990 à 1992. Il entre chez les Pères Sacramentains et reçoit une formation religieuse de 1992 à 1997. Dans cette fourchette, il fait le noviciat durant l’année scolaire 1993-1994 à Lonzo (Bandundu) en RDC. Ordonné diacre en avril 1999, il devient prêtre le 1er octobre 2000 pour le compte du diocèse de Pointe-Noire.
Il est ordonné par Mgr Jean Claude Makaya-Loemba. Nommé économe diocésain de Pointe-Noire, il assume cette charge de 2000 à 2008. Depuis 2010, il est incardiné dans le diocèse de Pontoise en France.
Il est actuellement, curé de la paroisse Saint Pie X d’Eragny. L’abbé Ange garde ses racines au Congo, notamment dans le diocèse de Pointe-Noire auquel il reste très reconnaissant. Il suit attentivement l’émergence du diocèse de sa ville natale Dolisie.

KAUD

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

21 janvier 2021 10 h 07 min

Editorial

Quand commencent les guerres

C’est une lapalissade : tous les événements de notre pays ont, comme tous les faits sociaux, un début et une fin. Mais ils ont surtout une cause et des acteurs. La cause peut être bonne, les acteurs mauvais. La cause peut avoir une finalité noble, mais son déroulé se faire dans la douleur. Au bout de tout, il y a le ressenti de ce qui devait être, de ce qui aurait dû être.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (94 239)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (39 312)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 702)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 3
  • 730
  • 1 706
  • 75 468
  • 16 janvier 2021
commodo nec ipsum amet, Sed risus. non id, neque. Phasellus ut consectetur