Sélectionner une page

Paroisse Saint Jean Marie Vianney de Mouléké : Mgr Louis Portella Mbuyu a célébré la messe du 60e anniversaire

Paroisse Saint Jean Marie Vianney de Mouléké : Mgr Louis Portella Mbuyu a célébré la messe du 60e anniversaire

Fondée le 15 mai 1960 par le révérend père Jean Marie Grivaz, prêtre-religieux spiritain, la paroisse Saint Jean Marie Vianney de Mouléké, dans l’archidiocèse de Brazzaville, a commémoré en différé le 60e anniversaire de sa fondation, le dimanche 27 décembre 2020, en la fête de la Sainte Famille. C’était au cours d’une messe présidée par Mgr Louis Portella Mbuyu, évêque émérite de Kinkala, et concélébrée par de nombreux prêtres dont les abbés Donatien Bizaboulou, ancien curé de cette paroisse et actuel vicaire épiscopal chargé des vocations, des séminaires et du clergé; Maurice Guénolé Mizère, curé de la paroisse festive, etc. Au cours de cette messe, 8 couples ont reçu le sacrement du mariage religieux et le couple Mbakidi, premier couple ayant fait son mariage religieux dans cette paroisse en 1960, a reçu une distinction honorifique.

Rehaussée de la présence de la Première dame, Mme Antoinette Sassou Nguesso, épouse du Président de la République, la messe a connu aussi la participation de plusieurs autorités civiles et militaires dont l’honorable Romy Oyo, député de la circonscription, M. Adolphe Mbou-Maba, directeur de cabinet du ministre de l’Enseignement primaire.

L’évêque émérite de Kinkala entouré des concélébrants

Les chrétiens vêtus pour la majorité du pagne du 60e anniversaire frappé de l’effigie de l’église Saint Jean Marie Vianney de Mouléké, sont venus nombreux participer à cette messe mémorable ayant pour coryphée, Vincent Malonga et animée par des groupes paroissiaux spécialisés dans l’animation liturgique: la chorale Saint Jean Marie Vianney composée de 4 chorales fusionnées, la Schola populaire et le chœur Les amis du Grégorien.
M. Zéphirin Sah, vice-président du Conseil pastoral paroissial, a, au nom de la communauté paroissiale, souhaité la bienvenue à tous les invités et à tous les participants à la messe.
Mme Adelphine Imboula née Dzakéné, secrétaire générale adjointe du Conseil pastoral paroissial de Mouléké, a lu l’historique de la paroisse en fête.
C’est à notre collègue Aybienevie N’kouka-Koudissa, journaliste de La Semaine Africaine et présidente de la Commission paroissiale de liturgie qu’a échu le privilège de prononcer la 1ère lecture, tandis que Raymond Distel Sebel Keita a fait la 2e lecture. L’évangile a été proclamé par l’abbé Boris Kiessolo, fils de la paroisse, vicaire de la paroisse Sainte Madre Teresa de Calcutta de Ngamakosso.
Dans son homélie, Mgr Louis Portella Mbuyu a exhorté le peuple de Dieu à faire bon usage du patrimoine reçu de leurs parents respectifs, patrimoine irremplaçable, que Marie et Joseph avaient transmis à leur fils Jésus, afin que nos familles deviennent et demeurent de veritables socles de la vie chrétienne.
Après l’homélie a eu lieu l’exécution du rite du mariage religieux. Les huit couples à l’honneur: Frédéric Mbemba et Berthe Mouanga; André Mina et Thérèse Ngassesse; Martin Tsiba et Marie Julienne Mpassi; Gilbert Nkoussou et Joséphine Tousseho; Alexis Mampouya et Véronique Mawangou-Nsikou; César Ngaloundana et Marie Kiwanga-Massala; Georges Koubatissa et Georgine Ngampika; Denis Loubayi et Célestine Loufouatsoni, se sont acceptés mutuellement comme époux et épouse et ont promis de s’aimer tout au long de leur vie. Ensuite, le curé a décoré le couple Mbakidi, premier couple à se marier religieusement dans cette paroisse, en leur décernant un diplôme d’honneur pour leur fidélité au Christ.

Mme Antoinette Sassou Nguesso, pendant la messe

Pendant l’action de grâces, la Première dame a remis un présent à chaque couple venant de recevoir fraîchement le sacrement du mariage religieux.
Dans son intervention, le curé a remercié Mgr Louis Portella Mbuyu d’avoir présidé cette eucharistie, tous ses confrères prêtres ayant concélébré la messe, tout le peuple de Dieu, et toutes les autorités de divers rangs ayant participé à la messe, notamment Mme Antoinette Sassou Nguesso, épouse du Chef de l’Etat: «Nous entendons souvent que Maman est allée prier à Sainte-Anne, à la Cathédrale Sacré-Cœur, elle n’est jamais venue chez nous à Mouléké. Mais aujourd’hui, elle est là pour la première fois au milieu de nous. Nous serions sur un Plateau de Télévision, nous dirions, elle est là, en direct.» a déclaré l’abbé Maurice Guénolé Mizère, avant de souhaiter à la première dame et à son époux, les vœux les meilleurs de bonne santé, de prospérité et de bonheur.
Intervenant en dernier, l’évêque émérite de Kinkala a exhorté le peuple de Dieu à la persévérance et à l’assiduité à l’enseignement donné par la bible afin de transmettre aux générations futures le fondement de la vie chrétienne.

Gislain Wilfrid BOUMBA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

28 février 2021 19 h 19 min

Editorial

Ils seront 7 !

Ainsi donc, comme les mousquetaires d’Alexandre Dumas, ils seront sept ! Ils seront sept candidats pour la présidentielle du 21 mars prochain. Le Conseil constitutionnel n’a écarté qu’un candidat sur les 8 qui avaient manifesté leur désir à prendre part à la course.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (123 773)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (55 580)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (33 078)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 5
  • 1 827
  • 3 477
  • 76 435
  • 27 février 2021
ipsum commodo commodo sit ante. eleifend Curabitur dolor. pulvinar risus id libero.