Sélectionner une page

Paroisse Saint Jean Apôtre de Kinsoundi : Trois évêques ont confirmé les chrétiens de trois paroisses

Paroisse Saint Jean Apôtre de Kinsoundi : Trois évêques ont confirmé les chrétiens de trois paroisses

Trois évêques ont été reçus à la paroisse Saint Jean Apôtre de Kinsoundi, dimanche 29 novembre 2020, premier dimanche du temps de l’Avent de l’année liturgique-B. NN.SS. Samuel Kleda, archevêque de Douala, (au Cameroun), Bienvenu Manamika Bafouahouahou, archevêque coadjuteur de Brazzaville, et Franck Daniel Nzika, évêque d’Impfondo, ont administré le sacrement de confirmation à 232 chrétiens de trois paroisses.

Accueillis par les chants liturgiques de la Schola populaire paroissiale, et par un mot d’accueil lu par une petite fille des Yamboté, les trois évêques ont eu droit à une visite guidée à la grotte mariale, par le curé de la paroisse, l’abbé Augustin Loutoumba, avec un recueillement spirituel de quelques minutes.
C’est le curé de la paroisse qui a prononcé le mot de bienvenue.
Présidée par l’archevêque de Douala, la messe a été concélébrée par les deux évêques et plusieurs prêtres dont le père Jean Constant Nganga Silaho, curé de la paroisse Sainte Trinité de Kinsoundi-Barrage, Vincent de Paul Malonga, curé de la paroisse Ndona Marie de Mfilou, ainsi que certains vicaires des différentes paroisses concernées par le sacrement de confirmation: paroisse Sainte Trinité de Kinsoundi Barrage (40 chrétiens), Paroisse Ndona Marie de Mfilou (130 chrétiens), paroisse Saint Jean Apôtre de Kinsoundi (53 confirmés), séminaire Saint Jean (9 confirmés). Tel est le nombre des confirmés. Parmi eux aussi, dans l’anonymat et l’humilité des fils de Dieu, il y a eu Pierre Mboungou, agent de La Semaine Africaine, venu de la paroisse Ndona Marie de Mfilou.
Parmi les participants à la messe animée par la chorale Mê Mvumbukidi de la paroisse d’accueil et le chœur Les amis du Grégorien, il y a eu des religieux et religieuses de diverses congrégations.
Dans son homélie tirée de l’évangile selon saint Marc 13, 33-37, Mgr Samuel Kleda a rappelé qu’«en ce premier dimanche du temps de l’Avent commence une nouvelle année liturgique. Veillez pour ne pas être surpris, veiller, c’est être fidèle au moment présent. Cherchez à vous convertir, il faut aller vers le Seigneur, soyons en relation avec notre Seigneur. Qu’est-ce que veiller? Etre en communion totale, mettre en pratique la Parole du Seigneur qui nous nourrit.»
Après l’homélie, a suivi l’exécution du rite du sacrement de confirmation. Une innovation a été faite par Mgr Samuel Kleda qui a demandé de ne pas exécuter de chants. «Ce sacrement va aujourd’hui se passer dans le silence et la méditation.» Il a demandé à la chrétienté de Saint Jean Apôtre d’accompagner les confirmés dans la prière, dans le silence absolu.
Après le mot du Conseil pastoral, Mgr Bienvenu Manamika Bafouakouahou a remercié ses deux confrères évêques, les curés des paroisses, les deux conseils, la chorale et toute la chrétienté de Saint Jean Apôtre pour l’accueil très fraternel. «Priez pour les évêques, nous irons en retraite spirituelle pendant 10 jours. C’est son excellence Mgr Samuel qui est venu pour nous entretenir», avant de s’adresser aux confirmés d’être fiers de leur sacrement, de leur foi. «Veillez, veillez !» leur a-t-il dit.

Juvet Pierre NGOUONO
Secrétaire général du Conseil pastoral paroissial de Ndona Marie de Mfilou

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 242 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

16 janvier 2021 21 h 53 min

Editorial

Quand commencent les guerres

C’est une lapalissade : tous les événements de notre pays ont, comme tous les faits sociaux, un début et une fin. Mais ils ont surtout une cause et des acteurs. La cause peut être bonne, les acteurs mauvais. La cause peut avoir une finalité noble, mais son déroulé se faire dans la douleur. Au bout de tout, il y a le ressenti de ce qui devait être, de ce qui aurait dû être.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (90 945)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (37 988)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 030)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 4
  • 4 433
  • 2 853
  • 80 603
  • 16 janvier 2021
vel, consectetur Aliquam velit, ut ut mattis dolor. libero mattis sed