Sélectionner une page

PAROISSE NDONA MARIE DE MFILOU-NGAMABA : L’abbé Vincent de Paul Malonga a célébré ses 24 ans de sacerdoce

PAROISSE NDONA MARIE DE MFILOU-NGAMABA : L’abbé Vincent de Paul  Malonga a célébré ses 24 ans de sacerdoce

Ordonné prêtre par Mgr Barthélemy Batantu, archevêque de Brazzaville d’heureuse mémoire, le 5 avril 1997 à la basilique Sainte Anne du Congo, à Brazzaville, l’abbé Vincent de Paul Malonga a été affecté à la paroisse Saint Michel de Goma Tsé-Tsé. Il n’a pas pu s’y rendre à cause des événements socio-politiques et militaires qu’avaient connus le pays à partir du 5 juin 1997, soit deux mois après son ordination. Prêtre de l’archidiocèse de Brazzaville, il est actuellement curé de la paroisse Ndona Marie de Mfilou-Ngamaba dans le 7e arrondissement de Brazzaville.
La chrétienté de Ndona Marie l’a entouré pour célébrer ses 24 ans de sacerdoce, dans la simplicité et l’humilité. C’était lundi 5 avril 2021, au cours d’une célébration eucharistique en semaine. Une messe unique à 7 heures qui a été une surprise pour la chrétienté, célébrée et concélébrée par ses confrères de l’équipe presbytérale : les abbés Jean Pierre Ndandou, vicaire paroissial et président de la célébration eucharistique, Amour Vivaldi Ntsiangana, vicaire paroissial, Cladin Matongo, coopérateur à Ndona Marie. L’animation liturgique a été assurée par la Schola populaire, en présence de plusieurs amis et connaissances.
L’abbé Jean Pierre Ndandou a exhorté le peuple de Dieu à la conformité de la foi et des actes: «Nous chrétiens, nous disons que Christ est mort parce qu’il est mort, il a été cloué sur la croix et le Père l’a ressuscité par la puissance de son amour, et il est alors vivant.»
Peu avant l’action de grâces, le prêtre jubilaire a dit sa joie: «Je suis très content parce que je sais que ce qu’on avait souhaité, Dieu est venu le réaliser. Car, on a connu beaucoup de difficultés pour y arriver. Ceux avec qui nous sommes entrés au Petit séminaire de Mbamou, en 6e, on était 15. De tous les 15, il n’y a que moi qui suis prêtre. Je ne vais pas dire que j’étais le plus intelligent, non, les uns sont décédés, les autres se sont mariés. D’autres par contre sont en Europe. Chemin faisant, j’ai été rejoint par 7 confrères de promotion qui sont arrivés jusqu’à l’ordination avec moi. Je cite: Luc Augustin Samba, Alfred Malanda, Luc Maixent Mahoungou, Firmin Wenceslas Ndandou, Appolinaire Bounkazi, Jean Pierre Kouhokila, et Jean de Dieu Mianzonkona. Il n’y a que deux qui sont au Congo (moi-même et Jean Pierre Kouhokila), les autres sont soit en Europe, soit au Canada. Ma devise de l’ordination presbytérale était: «Non, je ne mourrais pas, je vivrai» pour raconter les actions du Seigneur. Aujourd’hui, Jésus encourage les femmes, n’ayez pas peur. Si vous vous rencontrez avec Jésus, il vous donne un travail, une mission comme il a fait à Marie Madeleine, à Paul, à Zachée, et aux apôtres. »

Juvet-Pierre NGOUONO
Secrétaire général du Conseil pastoral paroissial
de Ndona Marie

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 323 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 11 h 49 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 899)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 197)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 728)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 12
  • 5 357
  • 13 289
  • 426 058
  • 16 mai 2021