Sélectionner une page

PADEC : Plus d’un milliard de F.CFA pour accompagner les entreprises en création et en développement

PADEC : Plus d’un milliard de F.CFA  pour accompagner les entreprises  en création et en développement

Une année après le lancement de l’appel à candidature au concours des plans d’affaires (CPA) et au FADPME, la ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’artisanat et du secteur informel, Mme Yvonne Adelaïde Mougany a publié officiellement le 13 avril, à Brazzaville, les résultats du 1er cycle du CPA et la première génération des subventions du FADPME dans le cadre du Projet d’appui au développement des entreprises et la compétitivité (PADEC). C’était en présence du coordonnateur du PADEC, du président et des membres du comité de séléction des sous projets.

120 lauréats pour le CPA

Près de 1400 dossiers de candidatures au CPA ont été réceptionnés. Une commission de vérifica¬tion de complétude et d’éligibilité des dossiers suivant les critères définis dans le manuel d’exécu¬tion du CPA les a passés au premier filtre du contrôle administratif. Résultat une présé¬lection de 1.113 candidatures éligibles, évalués, par un jury, du 10 au 13 novembre 2020, selon les critères définis par le CPA. Sur la base du rapport de ce jury, 230 meilleurs finalistes du concours ont été retenus par le comité de sélection des sous projets bénéficiaires du PADEC. Ils ont bénéficié de huit jours à l’entrepreneuriat et de 7 heures de mentorat par finalistes, à l’issue desquels 216 plans d’affaires détaillés ont été élaborés et soumis à la finale du concours. Les plans d’affaires anonymés ont été évalués également du 4 au 12 février 2021 par un jury indépendant composé des dirigeants d’entreprises, des spécialistes de secteurs d’activités des projets présentés par les finalistes et des spécialistes du financement des PME (banques, institutions de microfinance ou cabinets d’ingénierie et d’intermédiation financières), en les notant sur 100. Les finalistes les ont ensuite soutenus oralement dans tous les centres de formation à Brazzaville, Pointe-Noire, Dolisie, Kinkala, Owando, Makoua et Ouesso.
Des spécialistes en sauvegarde environnementale et sociale ont rendu visite à chacun des 216 promoteurs ayant présenté et soutenu leur plan d’affaires détaillé. Ils ont procédé: au screening des projets de création d’entreprises et à l’évaluation simplifiée des entreprises en développement. In fine, 120 lauréats pour le CPA. Satisfaite de la promesse tenue, la ministre Yvonne Adelaïde Mougany ‘’a confirmé la distinction de cent vingt dossiers dont les auteurs vont bénéficier tant du cycle de formation sur l’entrepreneuriat que surtout des prix leur permettant d’entamer avec plus d’atouts de réussite leur aventure entrepreneuriale. Le montant global à engager par le PADEC au titre de cette tranche s’élève à quatre cent trois millions de F.CFA’’. Les modalités et autres critères de jouissance ont été ainsi présentés par les experts:

27 lauréats pour le FADPME

Pour bénéficier d’un appui du FADPME, la micro, petite ou moyenne entreprise (MPME) manifeste son intérêt, en remplissant un formulaire déposé par la suite à l’Unité de gestion de projet (UGP)/PADEC. Celle-ci l’enregistre, par ordre d’arrivée et le transmet à la Commission ad hoc ADPME-PADEC, dont la mission est de vérifier la complétude des pièces fournies par la MPME. S’en suit la structura¬tion du sous-projet de l’entreprise par l’opérateur FADPME, qui procède par la composition d’un dossier type, en l’occurrence un jeu composé du rapport de diagnostic intégral, de la note d’évalua¬tion simplifiée en sauvegardes sociale et environnementale d’entreprise, du plan d’affaires de l’entre¬prise, du plan d’accompagnement budgétisé, de la lettre d’engagement du promoteur pour le cofi¬nancement du sous-projet, et de la note succincte.
La commission ad hoc ADPME-PADEC de recevabilité a eu à examiner 50 dossiers de demande d’ap¬pui des MPME. Elle a transmis à l’opérateur les 40 jugés recevables qui ont tous été traités par lui. Au final, 27 «sous-projets» de MPME ont abouti; ils ont été transmis au Projet d’appui au développe¬ment des entreprises et la compétitivité (PADEC) pour examen par le Comité de sélection des sous projets (CSS) du PADEC. ‘’Au terme de l’examen des demandes reçues, le Comité de sélection des Sous projets a arrêté la première génération des subventions comprenant 27 dossiers des entreprises où sera injectée au total la somme de neuf cent soixante-quinze millions six cent quatre-vingt-quatorze mille huit cent soixante et un francs CFA. De ce montant, près de six cent soixante millions de F.CFA seront apportés par les bénéficiaires’’ a indiqué la ministre des PME.
Félicitant les heureux bénéficiaires, La ministre Adelaïde Mougany les a exhortés à persévérer dans cette voie de la belle aventure entrepreneuriale tant pour leur propre réalisation personnelle que pour l’économie nationale. ‘’L’Etat y met déjà sa part en apportant plus d’un milliard de FCFA, ce qui est un effort considérable au regard de la situation de crise que traverse le pays’’, a-t-elle conclu.

Viclaire MALONGA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 322 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

17 mai 2021 10 h 57 min

Editorial

Nouveau

Les Congolais ont glosé sur le temps anormalement long depuis la prestation de serment du Président de la République. Sa victoire à l’élection du 21 mars a donné l’impression de choses rondement menées. Une campagne tambour battant, une élection paisible pour une affluence qui peine à convaincre, et un dépouillement rapide dans un pays où Internet avait été coupé…

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (183 896)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (97 177)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (69 701)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 14
  • 4 770
  • 13 289
  • 425 471
  • 16 mai 2021