Sélectionner une page

Où est passé le virus ?

Nous jonglons avec le coronavirus. Masque de guingois, solutions hydroalcooliques en fantaisie, mains à laver quand on veut, bus bondés pourvu que le policier du carrefour soit occupé à chercher qui verbaliser entre ceux qui ne portent pas de masque et ceux qui ne portent pas de casque à moto, nous sommes des légalistes à géométrie variable.
Même sur nos routes, les thermo flashes contre lesquels nous pestions il y a peu à l’entrée et à la sortie de nos villes, aux aéroports, au Beach n’existent plus. Nous faisons tous, dirigeants comme dirigés, comme si le coronavirus n’était plus là ou qu’il avait perdu sa force à nous faire mal, ou à nous faire peur. Nous vivons dans un monde sans virus. Et les nouvelles comme la découverte d’un vaccin efficace à 90% ne nous incitera jamais à nous compter parmi les 10% réfractaires restants.
Pas nous, pas ici. Nous avons vu passer l’orage et toutes les mesures qu’on nous annonce, prolongement du couvre-feu, maintien des gestes barrières, ouvertures ou fermetures des marchés domaniaux : tout est fait pour nous pousser le moins possible à la prise de conscience. Nous nous comportons comme si la maladie avait disparu ou qu’elle va disparaître bientôt. Devant les caméras, nos politiques ne se serrent plus la main, certes, mais se heurtent les coudes ou les poings: est-ce plus sûr?
Ce journal le répétera toujours: nous sommes en face d’une maladie que nous connaissons peu. Ni ses modes de transmission, ni les raisons pour lesquelles une population peut être touchée plus qu’une autre. Nous parlons de maladie et seule la science devrait nous apporter la certitude absolue de notre immunité. Tant qu’elle ne le fera pas, comportons-nous comme si elle était toujours là. Et que tous nos sachants, qui prétendent soigner du coronavirus à l’envoûtement par les plantes, attendent un peu.

Albert S. MIANZOUKOUTA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 241 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

21 janvier 2021 8 h 58 min

Editorial

Quand commencent les guerres

C’est une lapalissade : tous les événements de notre pays ont, comme tous les faits sociaux, un début et une fin. Mais ils ont surtout une cause et des acteurs. La cause peut être bonne, les acteurs mauvais. La cause peut avoir une finalité noble, mais son déroulé se faire dans la douleur. Au bout de tout, il y a le ressenti de ce qui devait être, de ce qui aurait dû être.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (94 206)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (39 299)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (27 697)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 594
  • 1 706
  • 75 332
  • 16 janvier 2021
lectus amet, ut consequat. leo. leo eget