Sélectionner une page

ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE (OIF) : Léonard Émile Ognimba nommé représentant pour l’Océan Indien

ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE (OIF) : Léonard Émile Ognimba nommé représentant pour l’Océan Indien

Secrétaire général du groupe des ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) à Bruxelles, en Belgique, le Congolais Léonard Émile Ognimba a été nommé le 3 septembre dernier représentant de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour l’Océan indien à Antananarivo (Madagascar) par la secrétaire générale de cette institution, la Rwandaise Louise Mushikiwabo.

Ont été également nommés: la Djiboutienne Zahra Kamil Ali, représentante auprès de l’Union africaine à Addis-Abeba, en Ethiopie; la Sénégalaise Fatou Isidora Mara Niang, représentante auprès de l’Union européenne à Bruxelles; la Vietnamienne Tran Thi Hoang Mai, représentante pour l’Afrique de l’Ouest à Lomé, au Togo; le Togolais Fademba Madakome Waguena, représentant pour l’Afrique centrale à Libreville, au Gabon; la Tchadienne Haoua Acyl, représentante pour l’Afrique du Nord à Tunis, en Tunisie; le Belge Eric Poppe, représentant pour l’Europe centrale et orientale à Bucarest, en Roumanie.
Ces nominations s’inscrivent dans le cadre de la profonde transformation et modernisation engagée par Mme Louise Mushikiwabo depuis son arrivée à la tête de l’OIF. Elles traduisent l’importance que l’ancienne ministre des Affaires étrangères du Rwanda accorde à la qualité de la coopération avec les Etats et gouvernements membres et avec les organisations intergouvernementales partenaires, pour des résultats plus concrets sur le terrain au bénéfice des populations.
Les sept nouveaux représentants de l’OIF veilleront en particulier à renforcer l’influence de cette institution sur la scène diplomatique internationale et à donner corps aux priorités politiques et programmatiques pour lesquelles Mme Louise Mushikiwabo s’est engagée devant les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la Francophonie.
C’est dans cet esprit que la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), lors de sa 36e session tenue à Monaco, en France, en octobre 2019, avait donné le mandat à la Secrétaire générale de nommer directement les représentant(e)s de l’OIF.
En plus du haut niveau de compétences, la Secrétaire générale de la Francophonie a tenu à accorder une attention toute particulière au respect de l’équilibre femme-homme et de la diversité géographique, tout en privilégiant également les promotions internes. En outre, MM. Georges Nakseu, Chekou Oussouman et Emmanuel Adjovi, qui avaient été récemment nommés aux postes de Représentants de l’OIF respectivement auprès des Nations unies à Genève pour la zone Asie-Pacifique à Hanoi et pour les Caraïbes et l’Amérique latine à Haïti, ont également été confirmés dans leurs fonctions.
A ce jour, le réseau extérieur de l’OIF compte quatre représentations auprès d’organisations internationales (Nations unies à New York et Genève, Union européenne, Union africaine), sept représentations auprès des grandes régions de l’espace francophone (Asie-Pacifique, Europe centrale et orientale, océan Indien, Afrique centrale, Afrique de l’Ouest, Afrique du Nord, Caraïbes-Amérique latine), et prochainement une huitième Représentation pour le Moyen-Orient qui ouvrira en 2021 au Liban.
Titulaire d’une maîtrise (LLM) en droit public international de l’Université d’État de Kiev (Ukraine, URSS), Léonard Émile Ognimba est un diplomate très expérimenté et un expert en affaires politiques internationales.
Il a travaillé au Congo, au ministère des Affaires étrangères et à la Présidence de la République, avant d’être affecté, dans les années 80, à l’ambassade du Congo à Addis-Abeba, en Ethiopie, en qualité de conseiller.
Après, le nouveau représentant de l’OIF pour l’Océan Indien a intégré l’OUA, aujourd’hui Union africaine. Une institution dans laquelle il a travaillé pendant plus de 25 ans. Avant d’être nommé ambassadeur du Congo en Afrique du Sud.

Véran Carrhol YANGA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 279 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

25 février 2021 14 h 27 min

Editorial

Un coup K.O. ?

Si les choses restent en l’état, la prochaine élection présidentielle, en mars, aura tout d’une consultation sans grand enjeu. La décision annoncée par l’UPADS, de ne présenter aucun candidat à cette échéance électorale et de n’en soutenir aucun, pourrait ôter tout son crédit à cette consultation majeure. Ce serait même pire qu’un boycott électoral. Car la plupart des grands leaders de l’opposition ont fait savoir leur refus d’aller au vote.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (120 487)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (53 516)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (31 915)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 10 399
  • 1 340
  • 75 927
  • 4 février 2021
velit, venenatis consectetur fringilla sit libero Phasellus mattis libero. luctus