Sélectionner une page

ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE (OIF) : Léonard Émile Ognimba nommé représentant pour l’Océan Indien

ORGANISATION INTERNATIONALE DE LA FRANCOPHONIE (OIF) : Léonard Émile Ognimba nommé représentant pour l’Océan Indien

Secrétaire général du groupe des ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) à Bruxelles, en Belgique, le Congolais Léonard Émile Ognimba a été nommé le 3 septembre dernier représentant de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) pour l’Océan indien à Antananarivo (Madagascar) par la secrétaire générale de cette institution, la Rwandaise Louise Mushikiwabo.

Ont été également nommés: la Djiboutienne Zahra Kamil Ali, représentante auprès de l’Union africaine à Addis-Abeba, en Ethiopie; la Sénégalaise Fatou Isidora Mara Niang, représentante auprès de l’Union européenne à Bruxelles; la Vietnamienne Tran Thi Hoang Mai, représentante pour l’Afrique de l’Ouest à Lomé, au Togo; le Togolais Fademba Madakome Waguena, représentant pour l’Afrique centrale à Libreville, au Gabon; la Tchadienne Haoua Acyl, représentante pour l’Afrique du Nord à Tunis, en Tunisie; le Belge Eric Poppe, représentant pour l’Europe centrale et orientale à Bucarest, en Roumanie.
Ces nominations s’inscrivent dans le cadre de la profonde transformation et modernisation engagée par Mme Louise Mushikiwabo depuis son arrivée à la tête de l’OIF. Elles traduisent l’importance que l’ancienne ministre des Affaires étrangères du Rwanda accorde à la qualité de la coopération avec les Etats et gouvernements membres et avec les organisations intergouvernementales partenaires, pour des résultats plus concrets sur le terrain au bénéfice des populations.
Les sept nouveaux représentants de l’OIF veilleront en particulier à renforcer l’influence de cette institution sur la scène diplomatique internationale et à donner corps aux priorités politiques et programmatiques pour lesquelles Mme Louise Mushikiwabo s’est engagée devant les chefs d’Etat et de gouvernement des pays membres de la Francophonie.
C’est dans cet esprit que la Conférence ministérielle de la Francophonie (CMF), lors de sa 36e session tenue à Monaco, en France, en octobre 2019, avait donné le mandat à la Secrétaire générale de nommer directement les représentant(e)s de l’OIF.
En plus du haut niveau de compétences, la Secrétaire générale de la Francophonie a tenu à accorder une attention toute particulière au respect de l’équilibre femme-homme et de la diversité géographique, tout en privilégiant également les promotions internes. En outre, MM. Georges Nakseu, Chekou Oussouman et Emmanuel Adjovi, qui avaient été récemment nommés aux postes de Représentants de l’OIF respectivement auprès des Nations unies à Genève pour la zone Asie-Pacifique à Hanoi et pour les Caraïbes et l’Amérique latine à Haïti, ont également été confirmés dans leurs fonctions.
A ce jour, le réseau extérieur de l’OIF compte quatre représentations auprès d’organisations internationales (Nations unies à New York et Genève, Union européenne, Union africaine), sept représentations auprès des grandes régions de l’espace francophone (Asie-Pacifique, Europe centrale et orientale, océan Indien, Afrique centrale, Afrique de l’Ouest, Afrique du Nord, Caraïbes-Amérique latine), et prochainement une huitième Représentation pour le Moyen-Orient qui ouvrira en 2021 au Liban.
Titulaire d’une maîtrise (LLM) en droit public international de l’Université d’État de Kiev (Ukraine, URSS), Léonard Émile Ognimba est un diplomate très expérimenté et un expert en affaires politiques internationales.
Il a travaillé au Congo, au ministère des Affaires étrangères et à la Présidence de la République, avant d’être affecté, dans les années 80, à l’ambassade du Congo à Addis-Abeba, en Ethiopie, en qualité de conseiller.
Après, le nouveau représentant de l’OIF pour l’Océan Indien a intégré l’OUA, aujourd’hui Union africaine. Une institution dans laquelle il a travaillé pendant plus de 25 ans. Avant d’être nommé ambassadeur du Congo en Afrique du Sud.

Véran Carrhol YANGA

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

24 septembre 2020, 08: 55

Editorial

MUTATIONS?

Ni les quatre ans passés depuis les dernières élections, ni la période de confinement que nous venons de subir ne semblent avoir prise sur nous. Oui, nous nous plaignons bien des gênes occasionnées par les masques contre la COVID-19, dénonçons l’inutilité du couvre-feu nocturne, donnant à voir l’impossibilité à maintenir une distanciation dans les marchés, les guichets et les quartiers. Mais dans la réalité, l’impact profond que nous étions en droit d’attendre d’un tel chambardement du monde a du mal à se dessiner.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (21 725)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (9 545)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (6 717)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

booked.net

Nos Statistiques

  • 1
  • 276
  • 21 364
  • 1 695
  • 938
  • 3
  • 10
  • 1
  • 23 septembre 2020
pulvinar velit, efficitur. tempus elementum diam dolor felis Phasellus