Sélectionner une page

ORCHESTRE ZAIKO LANGA LANGA : Le drummer légendaire Méridjo inhumé à Kinshasa

ORCHESTRE ZAIKO LANGA LANGA : Le drummer légendaire Méridjo inhumé à Kinshasa

L’artiste-musicien Jean-Marie Belobi Ngekerme, alias Méridjo, drummer légendaire de la musique congolaise moderne et musicien du mythique orchestre Zaïko Langa-Langa, a été porté en terre le jeudi 15 octobre 2020, au cimetière La Nécropole entre Terre et Ciel à Kinshasa. Il était décédé le 27 août dernier à l’âge de 68 ans à la suite d’une maladie à Liège en Belgique.

Drummer emblématique et célébrissime, il a marqué les époques a, pendant des années, façonné l’identité musicale congolaise, à cause de son génie créateur par son tempo à batterie. Il est le fondateur du ‘’Sébène’’, communément appelé ‘’chauffé’’. Il a tiré sa révérence, après 30 ans de carrière passés dans Zaïko, un ensemble musical créé par DV Muanda et aux destinées duquel préside actuellement Jossart Nyoka Longo ‘’Ya Nyosh’’.
Affecté par sa disparition, le Chef de l’Etat congolais (RDC), Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, s’est impliqué personnellement pour consoler et soutenir sa famille biologique. Il a instruit et mobilisé le Gouvernement à manifester une reconnaissance nationale à ce digne fils du pays qui a contribué énormément à l’émergence de la Rumba sur la scène internationale.
Les funérailles de l’artiste ont été totalement prises en charge par le Trésor public. Partant du rapatriement de la dépouille mortelle de l’illustre disparu de Liège, en Belgique, où il est décédé à Kinshasa, en passant par les obsèques. Sa dépouille mortelle a été exposée au Musée national de la RD Congo, pendant quelques minutes, pour une cérémonie de décoration au grade artistique à titre posthume. Peu après, elle a été conduite à la Cathédrale Notre-Dame de Lingwala pour une messe de requiem où après l’homélie est intervenue l’oraison funèbre et le dépôt de gerbes de fleurs par les autorités, la famille, les collègues musiciens, les amis et les proches du défunt.
Le 13 octobre dernier, une grande soirée d’hommage à l’artiste a été organisée au Musée national par la présidence de la République de son pays, sous la supervision de l’Hôtel de Ville de Kinshasa. Représentant le Chef de l’Etat Tshisekedi, son conseiller principal aux questions religieuses, artistiques et culturelles, Théo Tshilumba, s’est dit fier de cet artiste au talent indéniable qui a hissé très haut l’étendard de la RD Congo dans le monde. Compagnon de longue date du disparu, Jossart Nyoka Longo qui est aussi président de la Société congolaise des droits d’auteur et des droits voisins a également représenté tout le clan Langa-Langa. Il a remercié le Chef de l’Etat Tshisekedi qui n’a pas hésité à répondre aux cris de leur détresse.
Méridjo est l’inventeur du rythme ‘’Cavacha’’ (Machine ya kauka). Cette cadence particulière au drum a façonné les contours de la rumba de l’orchestre Zaïko et a influencé de nombreux drummers qui ont repris son ‘’style’’.
Son apport dans la rumba congolaise et dans l’orchestre Zaïko, considéré comme la 3è école de la rumba congolaise, est inestimable…
Sa disparition est une grande perte pour le monde de la musique et de la culture congolaises.
Après avoir suivi ses études normalement, Méridjo opta pour la musique. Il finit par intégrer Zaïko comme drummer en 1971 en remplacement de Bimi Ombalé, drummer attitré, devenu chanteur.
Méridjo s’est employé à changer l’histoire de la musique congolaise.

Alain-Patrick MASSAMBA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 144 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 144 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

2 décembre 2020 12 h 58 min

Editorial

Système

Il n’y a pas idée plus répandue dans l’opinion que celle d’ériger en système les pratiques les plus généralement décriées dans la société. Vous parlez de corruption, de passe-droit, de détournement, d’impunité, de faible engagement à contrer les anti-valeurs, de comportements arrogants et insouciants devant le bien public ? On vous présente «le système» comme bouclier et justification à tout. C’est le système !

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (53 733)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (22 909)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie forestière : Opter pour une gestion durable des ressources (lasemaineafricaine) (22 159)
    La République du Congo regorge de vastes étendues de forêts qui couvrent une superficie de 22,4 millions hectares soit 65% de son territoire. Les premières exploitations du bois remontent à la période précoloniale. Rosalie Matondo, ministre de l’Economie forestière dresse un bilan satisfaisant en 60 ans. Selon la ministre de l’Economie forestière, l’exploitation des forêts […]

Canal Plus Afrique

Burotop-Iris

booked.net

Nos Statistiques

  • 2
  • 2 708
  • 2 037
  • 58 029
  • 2 décembre 2020
vel, Donec tempus nunc felis ut leo