Sélectionner une page

NOTES DE LECTURE : Mieux cerner l’ouvrage «François M’Pelé, la tête et les pieds»

NOTES DE LECTURE : Mieux cerner l’ouvrage «François M’Pelé, la tête et les pieds»

On peut avoir oublié qu’un ouvrage fut consacré à l’ancienne gloire du football congolais, François M’pelé, ancien international et professionnel en France, champion d’Afrique des Nations en 1972 à Yaoundé (Cameroun). Les auteurs de ce livre titré: «François M’pelé, la tête et les pieds», paru aux Editions Bres, en France, en 1978, ne sont autres que Gérard Dreyfus, ex-journaliste au service des sports de Radio France internationale (RFI) et Igor Follot (+), ancien journaliste et basketteur dans la sélection centrafricaine.

Le livre s’articule sur 188 pages, avec quelques images de ses débuts, et pendant ses périodes de gloire. Il compte onze chapitres avec des témoignages, et retrace la vie et l’œuvre de François M’pelé, footballeur au talent exceptionnel, avec un goût de l’effort et une capacité d’adaptation louable qui a marqué son époque.
Il est mentionné entre autres que : «François M’pelé n’a rien d’un homme qui peut se sentir au sommet de la victoire. Et pourtant, il ne se passe pas une semaine ou de mois sans que nous n’apprenions, par la presse, les échos du succès qu’il fait remporter à son club. Il reste aussi humble qu’il le fut jadis dans ‘’Standard’’, cette première formation qui l’a réellement révélé au public congolais…». Voici près d’une dizaine d’années, relève-t-on, «que François M’pelé, s’est lancé dans le professionnalisme, en terrain inconnu. Non seulement il a pu ‘’percer’’, mais s’est imposé dans un sport qui devient de plus en plus élaboré, de plus en plus scientifique ».
Francis Borelli, le président de son équipe, le Paris Saint-Germain, ne manque pas également dans ce livre de louer les qualités de François M’pelé : «C’est avec le plus grand plaisir que j’ai été amené, en ma qualité de nouveau président du Paris Saint-Germain, à renouveler le contrat qui lie François M’pelé à notre club. Bien qu’il soit maintenant le doyen et, en même temps, un des plus anciens joueurs de notre équipe fanion, il a su conserver l’enthousiasme de sa jeunesse et la volonté de réussite qu’il affiche depuis toujours. Je dis de lui qu’il est le football de la tête aux pieds. Il a en effet une formidable détente verticale qui lui a permis de marquer de nombreux buts de la tête, et si son pied droit est doté d’une ‘’frappe de mule’’, son pied gauche n’a pas grand-chose à lui envier. Ajoutez à cela, une belle vitesse de course et vous obtiendrez un joueur généreux, justement considéré comme un poison violent par toutes les défenses. A ses qualités de joueur exceptionnel viennent s’ajouter, tout aussi importantes, ses qualités d’homme empreint d’une parfaite courtoisie (…) ».
C’est un joueur de dimension internationale, relève-t-il, «reconnu comme tel par tous ses pairs. A mes yeux autant, à n’en pas douter qu’à ceux de tous les connaisseurs, il représente l’incarnation du joueur absolument complet, le modèle dont pourraient s’inspirer tous les joueurs qui rêvent d’une grande carrière. Il me reste qu’à souhaiter que ce livre permette de mieux cerner l’attachante personnalité de François M’pelé, au travers des peines et des joies que le football lui a procurées, et profiter de l’occasion qui m’est offerte pour lui affirmer publiquement mon désir de le voir encore souvent ‘’mouiller le maillot’’ du Paris Saint-Germain.»
François M’pelé est né le 13 juillet 1947 à Brazzaville.
Attaquant international congolais, il possède un palmarès impressionnant: 463 matchs, 163 buts (en championnats, hors Coupe de France et matchs amicaux). Il compte 29 sélections et 12 buts avec l’équipe nationale, de 1971 à 1978, et demeure le sportif congolais qui a le plus marqué le football européen. Il a presté dans Standard de Brazzaville (1964 à 1968). En France, dans AC Ajaccio (1968 à 1973) ; Paris Saint-Germain (1973 à 1979) ; RC Lens (1979 à 1981) et Stade Rennais FC (1981 à 1982).

Alain-Patrick
MASSAMBA

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Heure de Brazzaville

26 septembre 2020, 02: 59

Editorial

MUTATIONS?

Ni les quatre ans passés depuis les dernières élections, ni la période de confinement que nous venons de subir ne semblent avoir prise sur nous. Oui, nous nous plaignons bien des gênes occasionnées par les masques contre la COVID-19, dénonçons l’inutilité du couvre-feu nocturne, donnant à voir l’impossibilité à maintenir une distanciation dans les marchés, les guichets et les quartiers. Mais dans la réalité, l’impact profond que nous étions en droit d’attendre d’un tel chambardement du monde a du mal à se dessiner.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (22 395)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (10 136)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • SPORTS COLLECTIFS : La reprise des compétitions, une arlésienne (lasemaineafricaine) (7 077)
    On n’est toujours pas fixé sur la date de reprise des activités de sports collectifs au Congo alors que pointent à l’horizon les premières compétitions internationales, notamment celles de football. Les tergiversations vont bon train. Rien n’est clair jusqu’ici. La faute à la COVID-19, bien évidemment, qui continue de mettre les nerfs à rude épreuve. […]

booked.net

Nos Statistiques

  • 0
  • 25
  • 22 957
  • 1 922
  • 938
  • 3
  • 10
  • 1
  • 23 septembre 2020
id libero. ut mattis ut felis ante. dictum