Sélectionner une page

NIGER : Mohamed Bazoum remporte la présidentielle

NIGER : Mohamed Bazoum remporte la présidentielle

L’ancien ministre nigérien de l’Intérieur et candidat du parti au pouvoir Mohamed Bazoum, a remporté le second tour de l’élection présidentielle avec 55,75% des voix. C’est le score annoncé mardi 23 février 2021 par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Il a battu l’ex-Président Mahamane Ousmane qui n’a obtenu que 44,25% des voix selon les résultats officiels. Le vainqueur devra ainsi succéder à la tête du pays à l’actuel chef de l’Etat, Mahamadou Issoufou qui ne pouvait pas se représenter.
Selon Issaka Souna, président de la CENI qui s’est adressé au corps diplomatique et aux autorités nigériennes rassemblés au Palais des congrès de la capitale Niamey, ces «résultats sont provisoires et doivent être soumis à l’analyse de la Cour constitutionnelle».
D’après la CENI, le taux de participation au second tour du dimanche 21 février a été de 62,91 %. Elle a par ailleurs précisé que Mohamed Bazoum avait recueilli 2 501 459 voix contre 1 985 736 pour Mahamane Ousmane sur un total de 7,4 millions d’électeurs appelés à voter.
Au premier tour du 27 décembre 2020, Mohamed Bazoum avait glané 39,3% des suffrages contre presque 17% pour Mahamane Ousmane. Juste avant la proclamation de ces résultats, l’opposition a dénoncé un «hold-up» électoral, exigeant «la suspension immédiate de la publication des résultats». De son côté, Falké Bacharou, directeur de campagne de Mahamane Ousmane a demandé à tous les Nigériens «de se mobiliser comme un seul homme pour faire échec à ce hold-up électoral».
Trois jours après l’annonce des résultats, la capitale nigérienne a fini par retrouver la vie normale. Mis à part le ballet de gilets jaunes de la mairie, tout est redevenu quasiment ordinaire à Niamey, ville rétive, fief d’une opposition qui qualifie ce résultat de hold-up électoral.
Ce scrutin offre au Niger sa première transition pacifique du pouvoir entre deux présidents en vie, le sortant et l’entrant.

Alain-Patrick MASSAMBA

Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).
close
Abonnez-vous à notre Newsletter pour être informés d'une nouvelle mis à jour d'articles et rejoignez les 333 autres abonné(es).

A propos de l'auteur

Heure de Brazzaville

23 avril 2021 17 h 39 min

Editorial

Dans l’attente

Dans quelques jours, ou dans quelques semaines». C’est ainsi que le Président de la République nous a annoncé la formation attendue du nouveau Gouvernement du pays. Dans son discours d’investiture le 16 avril dernier, au Palais du Parlement, le Président de la République s’est cru obligé de tempérer les attentes de tous ceux qui espèrent être ou rester ministres, sans se montrer plus précis dans les délais.

Lire la suite

Articles les plus vus

  • Société civile : Pour une synergie entre plateformes afin de sécuriser au mieux les droits fonciers et coutumiers (lasemaineafricaine) (173 739)
    L’Observatoire congolais des droits de l’homme (OCDH) et la Rencontre pour la paix et les droits de l’homme (RPDH), en partenariat avec l’Initiative des forêts d’Afrique centrale (CAFI), ont eu une réunion de travail vendredi 26 juin dernier, à Brazzaville pour adopter la note relative à la prise en compte des droits fonciers coutumiers des […]
  • TRIBUNE LIBRE : Est-ce un nouveau départ ? (lasemaineafricaine) (82 503)
    L’histoire retiendra du passage au Congo de Gianni Infantino, président de la FIFA, le 29 novembre 2019 pour l’installation de son bureau régional à Brazzaville comme un symbole fort. Du coup, le football congolais sera la vitrine sur l’échiquier mondial; c’est une lourde responsabilité qui mérite réflexion. La FECOFOOT vient de terminer la mise en […]
  • Economie : Améliorer l’efficacité du système financier par la médiation (lasemaineafricaine) (54 833)
    Le secrétariat général du Comité national économique et financier (CNEF) du Congo a organisé mercredi 25 novembre dernier à Brazzaville, un séminaire sur la médiation financière. Les travaux ont été placés sous la présidence de Michel Dzombala, directeur national de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), secrétaire général du CNEF. Ce séminaire, qui […]

booked.net

Canal Plus Afrique

Nos Statistiques

  • 19
  • 10 060
  • 15 694
  • 391 166
  • 21 avril 2021